Raphaël : "La littérature est une manière de parler de moi avec des paravents"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

S'il est surtout connu comme chanteur, auteur, compositeur, Raphaël Haroche se dévoile en écrivain et signe son premier livre : "Retourner à la mer". Il est l'invité de Philippe Vandel dans Tout et son contraire.

Quand il est chanteur, c'est Raphaël. Mais quand il est auteur, c'est Raphaël Haroche. "Je me conforme aux usages : dans mes activités de chanteur je n'ai qu'un prénom, comme Barbara, Christophe, Dalida. Par contre on ne connaît pas beaucoup d'écrivains qui n'ont qu'un prénom."

"J'ai une culture du livre depuis toujours"

Raphaël Haroche publie donc un recueil de nouvelles : Retourner à la mer (Collection Blanche, Gallimard). Un travail qu'il juge différent de son expérience d'auteur-compositeur : "Je pense que j'ai une culture du livre depuis toujours. Et puis écrire des chansons, déjà, c'est écrire. Après, j'ai l'impression que la littérature et la chanson, ce sont des muscles différents. Une chanson, c'est plus un courant de pensée, il faut exprimer en cinq ou huit phrases quelque chose, qui est plus de l'ordre de l'intuition. Alors que dans un livre, il faut produire des images et raconter des personnages, les faire parler".

Raphaël dévoile un peu de lui-même

Ce livre rassemble treize histoires, avec, à plusieurs reprises, des animaux, comme ce récit qui se passe dans un abattoir. "Déjà, je suis très sensible à la cause animale. Je trouve ça terrible les abattoirs, ce qu'on fait aux animaux, aux hommes aussi, parce que c'est terrible pour les gens qui travaillent dedans". À travers ces nouvelles, Raphaël dévoile un peu de lui-même : "J'ai toujours un point de contact avec ces histoires. C'est une manière de parler de moi avec des paravents".

"Je n'aime pas la solitude d'un bureau"

Pour écrire, Raphaël a besoin de compagnie, de vie autour de lui. "Je n'aime pas la solitude d'un bureau. L'idée de me retrouver dans une pièce, en sachant que je vais y être de 10h à 18h, ça me renvoie quelque chose d'une obligation qui fait que ça ne marche pas". 

J'ai besoin d'utiliser certains stratagèmes avec moi-même pour écrire facilement, et donc de le faire sans me rendre compte que je travaille. Tout se fait dans une certaine désinvolture et une certaine décontraction.

Raphaël

à franceinfo

Mais Raphaël n'abandonne pas pour autant la musique. Il sort son prochain album en septembre prochain. "J'ai travaillé avec un très bon réalisateur, Gaëtan Roussel (le chanteur de Louise Attaque). Je crois que c'est disque est bien".

Vous êtes à nouveau en ligne