Olivier Royant : "Le mystère de la maladie de Mitterrand apparaît dans Match en 1981"

Tout au long de la journée dans Tout et son Contraire : Olivier Royant, directeur de la rédaction de Paris Match depuis 2006, après le départ d'Alain Genestar.

Il n'est pas très connu du grand public, et pourtant il est l'un des hommes les plus puissants de la presse en France. C'est la quatrième saison de Tout et son contraire . C'est la première fois que nous recevons quelqu'un qui n'a pas de notice Wikipedia!

Sous sa direction,  Paris Match publie un pavé, 380 pages grand format, un énorme livre d'images : 1001 couvertures de 1949 à nos jours . Elles y sont toutes, de Johnny aux Monaco, de De Gaulle au 11 septembre. Il y a aussi le président Mitterrand, avec ce scoop rétrospectif livré par Gilles Martin-Chauffier : "Nous étions au Val de Grâce à l'automne 1981, quand François Mitterrand a découvert les premières traces de son cancer de la prostate. Une information que ses services ont naturellement démentie sur-le-champ et qu'aucun de nos confrères n'a reprise ni creusée ."          

Toujours en politique, mais vers le "people", nous sommes revenus sur une affaire qui avait fait polémique durant l'été 2007 : Match avait passé une photo du président Sarkozy, fraîchement élu, qui faisait du canoë pendant les vacances. Olivier Royant aurait demandé à ce qu'on retire sur Photoshop les petits bourrelets. Il assume, (comme disait Clémenceau : "je suis leur chef, donc je les suis "), mais il minimise.

 

1001 couvertures de 1949 à nos jours de Jean-Pierre Bouyxou (Olivier Royant, préfacier)aux éditions Glénat  

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne