Nana Mouskouri : "Je m'ennuie tellement que je vais partir sur la route"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Nana Mouskouri, chanteuse, vedette planétaire connue sur les cinq continents, parle désormais six langues. Elle a enregistré quelque 1.500 chansons, dans 12 langues et a vendu plus de 300 millions de disques. Nana Mouskouri vient de publier aux éditions du cherche Midi, Itinéraire intime, une autobiographie classée de A à Z.

C'est sa troisième autobiographie, après celles parue en 89
puis en 2007. Autrement dit, elle ne s'arrête jamais. C'est un peu comme
les adieux à la scène. En 2008, elle a fait une tournée d'adieu et en 2010 elle
a repris les concerts. Mais cette fois, elle a dit qu'elle arrêtait, enfin.... "J'ai
été chanteuse toute ma vie et cela me
rassurait d'avoir un public, d'être acceptée. Je m'ennuie tellement que je vais
partir sur la route
", raconte Nana Mouskouri. "Depuis que j'ai arrêté,
j'ai toujours une petite opportunité pour revenir.
"

L'enfance

Nana Mouskouri a débuté sa carrière en 1955 en Grèce, où
elle est née. On ne peut pas la comprendre si l'on ne connaît pas son
enfance. Enfant, alors qu'elle habitait en Crète, elle a vu un soldat allemand
perdre une jambe, et les représailles des nazis sur les Grecs. Elle a vu
l'horreur en face, à quelques mètres d'elle. "Ils ont rassemblé tous les
hommes qu'ils ont trouvé et devant les yeux de nous, enfants, ils les ont exécutés.
Ce sont des choses qui restent.
"

La politique

Nana Mouskouri a été députée européenne de 94 à 99. Elle s'est
retrouvée à ce poste après avoir dit "oui, pourquoi pas " à un ami
qui lui avait proposé. "Je ne savais pas comment faire, mais je ne
voulais pas décevoir mon ami bien qu'il l'ai fait sans me le demander.
"

Par la suite, elle s'est fait détester par son propre camp,
la droite modérée grecque, parce qu'il lui arrivait de voter avec la gauche
quand elle pensait que les mesures proposées étaient bonnes. Elle est revenue à
la chanson. Mais son engagement ne s'est pas arrêté tout net. "J'ai
décidé de ne pas rester parce que je ne me retrouvais pas dans ce monde. Je
pense que les artistes sont fait pour faire rêver, donner de l'espoir. Les
politiques doivent trouver des solutions.
"

Nana Mouskouri a fait don de toute sa retraite d'eurodéputée à la Grèce ou plutôt à l'Europe. "La retraite est payée par l'Europe et comme nous devions de l'argent à l'Europe il était logique de ne pas recevoir ma retraite. "