Marilou Berry : "La perfection, c'est très désagréable pour les autres"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La comédienne Marilou Berry, fille de Josiane Balasko, a été la révélation du cinéma français en 2004 avec "Comme une image" et "La première fois que j'ai eu 20 ans". Elle a eu deux nominations aux Césars, dans la catégorie meilleure espoir féminin (2004 et 2009). Elle est à l'affiche de Joséphine, le film tiré de la fameuse bande dessinée "Joséphine", de Pénélope Bagieu.

Synopsis : Joséphine, 29 ans trois-quart, obnubilée par
la taille de ses fesses, source de tous ses problèmes, n'a toujours pas trouvé
l'homme de ses rêves
non-fumeur-bon-cuisinier-qui-aime-les-chats-et-qui-veut-plein-d'enfants. Sa
seule consolation, c'est qu'elle vit avec Brad Pitt... consolation de courte
durée puisque c'est son chat. Quand sa soeur lui annonce son mariage, c'est la
goutte d'eau qui fait déborder la tasse à café. Elle s'invente alors une
histoire d'amour avec un riche chirurgien brésilien qui lui a demandé sa main
et l'emmène vivre au bout du monde. Facile à dire... Ce (petit) mensonge va
l'entraîner dans un tourbillon d'aventures.

"Le prince charmant existe, mais pas comme on l'imagine
c'est pour cela qu'on ne le trouve pas, parce qu'on l'imagine trop bien.
"
Dans Joséphine , le seul modèle bien sous tout rapport est sa sœur. "Sa sœur
incarne la perfection et la perfection c'est chiant. C'est très désagréable
pour les autres.
"

Pour les besoins d'un film elle s'est inscrite sur un site de rencontre : "J'ai trouvé cela super agressif. Les mecs sont très rentre-dedans et c'est anti romantique. "

Son image

Depuis Comme une image , et Vilaine , Marilou Berry a
beaucoup changé : elle a perdu 25
kg en 3 ans. Un régime qu'elle a fait pour elle et non
pas pour un rôle. A tous ceux qui se demandent comment elle a fait elle répond : "J'ai la "chance" d'avoir été grosse parce que je mangeais
trop. Donc j'ai arrêté de manger du pain avec les pâtes et je suis allée faire
du jogging et du yoga. Comme je suis obsessionnelle je ne fais pas les choses à
moitié.
"

Sur certains forums Internet,  certains messages lui
font ce reproche à  Marilou Berry : elle aurait "trahi la cause des
grosses". "Je n'ai jamais fait l'apologie de l'obésité et je n'ai jamais
dit qu'être grosse c'était fun. J'ai toujours dit que cela ne m'empêchait pas
de faire quoi que ce soit dans la vie.
"

Quand elle regarde les photos d'il y a trois ans, elle se
rend compte qu'elle ne se voyait pas aussi grosse qu'elle l'était. "C'est
intéressant. Cela prouve à quel point on n'est pas objectif sur nous-mêmes.
"

Vous êtes à nouveau en ligne