Marcela Iacub : "le pire ennemi des femmes, c'est l'enfant, c'est la famille"

Une intellectuelle, auteure de nombreux livres, souvent vue comme une provocatrice, Marcela Iacub est aussi juriste et directeur de recherche au CNRS. Spécialiste des questions touchant aux mœurs, à la famille, et au droit qui s’y attache, elle tient dans Libération une chronique sur ces questions.

Elle vient de publier Une société de violeurs ?   (Fayard),  un court essai  percutant. Sous-titre :  DSK, la justice américaine et les femmes en France .

Elle écrit en préambule : "Le principal intérêt de l’affaire du Sofitel est la curieuse opération politique dont elle a été l’objet. Les mouvements féministes l’ont transformée en celle de l’impunité du viol en France ."

Notamment, Marcela Iacub expose la théorie de la "sidération psychique". C’est plus qu’une théorie d’ailleurs, car elle a a débouché sur des condamnations réelles dans les tribunaux.

 

Mot de l'éditeur

Ce qui s’est joué en France autour de l’affaire du Sofitel de New York, c’est moins la vérité des accusations  contre un homme promis à la magistrature suprême que le procès de l’impunité du viol dans notre pays. Pourtant,  depuis le début des années 1980, la France est, avec  les États-Unis et la Grande-Bretagne, l’État démocratique qui réprime le plus sévèrement et le plus efficacement ce  crime. Alors, que réclament donc les mouvements féministes concernant le droit du viol ? À travers une lecture décapante  et implacable des interprétations de l’affaire du Sofitel qu’ont  livrées ces mouvements et les médias, Marcela Iacub analyse le contenu de ces nouvelles revendications juridiques ainsi que les risques qu’elles font peser sur nos libertés, les rapports entre les sexes et l’émancipation des femmes. C’est parce que  le viol est un crime particulièrement grave qu’on ne peut pas accepter qu’il soit instrumentalisé par une idéologie faisant de la haine des hommes et de l’horreur du sexe ses principaux objectifs politiques. Il est peut-être temps d’entendre une voix féministe alternative pour tenter de comprendre ce qui s’est réellement joué en France à l’occasion de cette affaire.

Date de Parution : 11/01/2012 Collection : Documents Prix public TTC : 14,00 € Code ISBN / EAN : 9782213668352 / hachette : 3632213Format (135 x 215) Nombre de pages : 150

Vous êtes à nouveau en ligne