Marc Ferro : "La main tremble toujours quand il faut parler de Pétain"

Marc Ferro est l'un des seuls historiens dont le visage soit connu du grand public. C'est lui qui a présenté l'émission Histoire parallèle pendant douze ans sur Arte. Marc Ferro est professeur à L'EHESS, spécialiste  de la guerre de 14, de la Russie et de l'URSS... Il publie Pétain en vérité, chez Taillandier.

En 1987, il publiait le très remarqué Pétain , dont avait été
tiré le film avec Jacques Dufilho. Dans, Pétain en vérité , il publie des
documents inédits, des lettres, des archives officielles. Marc Ferro
répond à beaucoup de questions que les Français continuent se poser.

Si aucun écrivain n'a écrit de livre sur Pétain, c'est parce
que "la main tremble toujours quand il faut parler de Pétain, "
explique Marc Ferro. "Pétain était antisémite, mais pas avec les
suites que cela pourrait avoir. Jamais, il ne pensait que cela conduirait à l'extermination
des juifs.
"

A la Libération, Pétain n'a pas arrêté par la police,
mais il s'était réfugié en Suisse et s'est livré aux autorités. "Il
a des problèmes de conscience, mais quand il est dans la foule il se rassérène.
Mais très souvent, il se pose de questions sur ce qu'il fait.
"

Marc Ferro a reçu François Mitterrand dans Histoire
parallèle, mais cela ne s'est pas bien passé. "J'avais trouvé un
petit livre qu'il avait écrit en 1945, quand il était aux anciens combattants,
où il vantait les évadés. Mais personne ne savait que ce livre existait.
"
Quand en 1995, Marc Ferro veut parler de ce livre François Mitterrand s'y
oppose.

"Mitterrand était un florentin dans sa pratique de la
politique, mais voulait surmonter la guerre civile. Donc cet homme de droite
avant guerre passe à gauche par tactique, par ambition, mais ne veut pas ressusciter
l'époque de la guerre civile qu'étaient Pétain et De Gaulle. Donc, il fleurit la tombe de
Pétain pour Verdun, tape sur De Gaulle tout en se montrant gaulliste à sa
manière.
"