Madeleine Chapsal revient sur ce jour où elle a "cessé d'écrire"

Ecrivain prolixe, auteur de best-sellers, comme "la maison de Jade" (700.000 exemplaires), et beaucoup d'autres puisqu'elle a publié 82 ouvrages depuis 1973. Elle publie chez Fayard un livre d'un genre particulier et qu'elle présente ainsi : "ce jour de l'été 2011, pour la 1ère fois depuis mes 15 ans, j'ai cessé d'écrire. Plus rien ne venait, ni courrier, ni journal, ni texte littéraire".

Explication : Elle a perdu David Servan Shreiber, - emporté par un cancer du cerveau - ; David qu'elle appelait son "fils de cœur" , le fils de Jean-Jacques Servan Shreiber, son grand amour de jeunesse.

 

David Servan Shreiber était un
grand professeur de psychiatrie, chercheur en médecine. Madeleine Chapsal
raconte sa découverte du pouvoir guérisseur de la méthode EMDR (eye movement
desensitization and reprocessing). Il l'avait testé sur elle. Ce jour
là, pour l'expérience, il lui demande de lui raconter sa pire douleur à elle.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne