Jean Peyrelevade : "France, état critique"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jean Peyrelevade, ancien PDG du Crédit Lyonnais (de 93 jusqu’à sa privatisation en 2003), désormais banquier d’affaires, est l’auteur de nombreux essais sur l’économie et la politique.

Jean Peyrelevade vient de sortir un livre de réflexions, France, état critique. Il dénonce tout ce qui se passe en ce moment. Les crises grecque, italienne, espagnole, et la déroute des banques.

Jean Peyrelevade n’est pas un converti de fraiche date. En 2008, il y a 3 ans, il avait publié un livre Sarkozy, l’erreur historique. Il disait déjà que l’objectif était de faire baisser la dette de la France et que Sarkozy commettait une erreur en laissant filer les déficits. A l’époque, il passait pour un rabat-joie.

Ses adversaires lui reprochent d’avoir été un patron de gauche. Socialiste, mais avec des salaires mirobolants. Son passage à la tête du Crédit Lyonnais et ses divers postes passés lui permettent de toucher une retraite de 432.000 euros/an, soit 36.000 euros/mois. Mais, il ajoute que ce n’est rien à côté des salaires des patrons du Cac 40, qui touchent des millions d’euros par mois.

Jean Peyrelevade a fait Polytechnique et Sciences-Po, mais à l’écouter, il aurait peut-être aimé un autre genre d’école de la vie, un autre genre de carrière.

Vous êtes à nouveau en ligne