Jean-Claude Kella : ex-gangster de la French connection

Une fois n’est pas coutume, c'est un invité presque inconnu du grand public que reçoit Philippe Vandel. Mais son histoire est hors du commun. Sur sa fiche [wikipédia-> http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Kella], au rayon {Activités}, il n’y a rien, néant. À la ligne {Autres activités} : "Gangster, trafiquant de drogue (French connection), gestion de bars".

Jean-Claude Kella est surnommé "Yeux bleus" ou "Le Diable".
Il est né à Toulon en 1945. Il commence sa carrière par des cambriolages puis, comme il parle cinq langues, il part aux Etats-Unis en 68 où il devient passeur de drogue pour la French Connection.
A New York, c’est lui qui est en relation avec les parrains de la mafia (les Cinq Familles de New York). Il raconte qu’ils étaient comme dans les films.
Finalement, Kella sera arrêté. Il sera condamné à 113 ans de prison. Mais il en ressort en 79 après paiement d'une caution. Retour à Toulon où il reprend ses affaires.
Il sort son deuxième ouvrage, un roman, Hold Up, chez Don Quichotte.

Vous êtes à nouveau en ligne