Denise Bombardier : "Il faut qu'il y ait une libération publique de la parole"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Denise Bombardier est de plus en plus connue en France. C'est une star au Canada où elle a présenté des magazines à la télévision et à la radio, et où elle est chroniqueuse vedette dans la presse du Québec.

Denise Bombardier vient de publier Ne Vous taisez plus chez Fayard, un pamphlet, co-écrit avec Françoise Laborde, présentatrice du 13h de France 2 et désormais membre du CSA. Ce livre s’adresse principalement aux femmes, et fait suite à l’affaire Strauss-Kahn. Denise Bombardier exhorte les femmes qui ont vécu du harcèlement à le dire tout haut. Mais elle s’adresse aussi aux journalistes, qui dans leurs portraits disent parfois de tel ou tel "c’est un homme à femmes", sous forme de compliment. Ce qu’on a lu 100 fois pour DSK. Denise Bombardier n’est pas du tout d’accord avec ça. Et elle a fait une comparaison avec François Mitterrand.

Denise Bombardier n’est pas une journaliste politique. Elle est amie avec Céline Dion. Elle a écrit un livre sur elle après l’avoir suivie plus d’un an, L’énigmatique Céline Dion. Elle révèle qu’elle a parfois des spasmes de douleur qui la foudroient, elle raconte aussi que son petit garçon a été très bizarre, car il a vécu toute sa petite enfance dans une sorte de bulle. Ultra protégé/préservé/mis à l’écart.

Denise Bombardier vient d’un milieu très modeste (rien à voir avec la famille Bombardier qui construit les avions) et d’un milieu ultra catholique. Elle a été en partie élevée par une tante "à la cuisse légère", alcoolique, et obsédée par l’argent. Mais elle a surtout été élevée par ses parents.

Vous êtes à nouveau en ligne