Chantal Ladesou : "J'adore être dans les boîtes de nuit"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chantal Ladesou est une comédienne, de cinéma, de théâtre, mais aussi de One Man Show. Elle a triomphé seule en scène avec "J'ai l'impression que je vous plais... Vraiment !", disponible en DVD, et dans son duo avec Isabelle Mergault dans "Adieu je reste."

Chantal Ladesou a une voix et un débit de parole particuliers. Contrairement à d'autres, elle n'a rien travaillé. "Ma voix est naturelle, je ne la travaille pas, je suis trop paresseuse pour ça ." Elle parle également très vite. "Souvent, on me dit : on n'a pas bien compris donc on revient. C'est pour cela que mes pièces durent très longtemps. J'ai un parlé très rapide, mais je me soigne. Il faut que je m'étale un petit peu. "

Son mari

Chantal Ladesou raconte un peu de sa carrière, et surtout sa vie personnelle. Notamment son histoire avec son mari, 37 ans de mariage. Il vient la voir tous les soirs. Avec tout ce qu'elle balance sur lui, on se demande comment il prend ça, si c'est un mari fantasmé/imaginaire.

"Il est en coulisse, dans la salle, il se balade un peu partout et il rit tous les soirs. Je parle de lui, mais je dis du mal de lui. C'est mon mari parce que quand on est depuis 37 ans ensemble, ce mari, ce jeune homme, qui revient, qui travaille moins, cela pose un problème. Il faut gérer ça. On ne peut plus lui faire de surprise, il est là tout le temps. Donc je me suis dit, ou je fais un spectacle ou je me casse. "

Les boîtes de nuit

Quand elle est dans les boîtes de nuit de province, Chantal Ladesou raconte qu'elle se transforme en prédateur, malgré le fait qu'elle soit mariée depuis 37 ans.

"J'adore être dans les boîtes de nuit, mais mon mari ne veut plus, donc je suis frustrée. Quand j'entends cette musique de boîte de nuit ça me prend aux tripes, et là je me la pète à mort quand je rentre dans les boîtes. J'aime plaire comme toutes les femmes mais sans consommer, juste pour rigoler. "

TOUT ET SON CONTRAIRE / Chantal Ladesou, son mari et les boîtes de nuit
--'--
--'--

Son corps

Chantal Ladesou fait beaucoup de sport, mais n'est pas tendre avec ses rides. "J'aime mon corps. Quand je ne suis pas sur scène, j'essaie de nager, je marche dans les bois." Pour elle, le visage est un livre ouvert. "Une ride raconte les joies, les peines, d'ailleurs chez moi c'est la bibliothèque nationale. C'est très important une ride. Les femmes qui enlèvent leurs rides enlèvent leur passé, leur vie. "

Le métier

"Il y a plein de choses à faire dans le métier, mais il est toujours aussi dur." Comme beaucoup, elle a connu les salles à moitié vide, voire pire. Mais, malgré cela elle n'a pas baissé les bras. "Il faut y croire toujours et toujours se remettre en question. "

"Quand j'étais petite, il fallait toujours que je fasse un numéro et je ne me sentais pas intéressante si je ne faisais pas rire mes copains, ma famille. Encore aujourd'hui, j'aime faire rire et quand je vais chez des copains, si je ne suis pas drôle on me demande si je ne suis pas malade. "

 

TOUT ET SON CONTRAIRE / Le vrai-faux de Chantal Ladesou
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne