Bernard de la Villardière : "Je suis un écrivain rentré"

Le journaliste Bernard de la Villardière est l'invité de Philippe Vandel. Il est l'une des figures de la chaîne M6, où il présente tous les dimanches, en 2ème partie de soirée, le magazine hebdomadaire Enquête exclusive. L'émission fête cette semaine son 200ème numéro, avec notamment un reportage au cœur de la prison de Guantanamo.

Enquête exclusives , avec ses reportages en immersion, marche plutôt très bien. L'émission a gagné 300.000 télépsectateurs en un an.

Si elle a plutôt bonne cote, elle n'échappe pas à la critique. Ses détracteurs lui reproche entre autres d'être racoleuse, avec des titres de sujets comme "Le scandaleux tourisme sexuel des européens en Lettonie" , "Prostitution : les filières de la honte" , ou "Internet et le sexe : les enfants menacés" . Des critiques que Bernard de la Villardière rejette d'un revers de main. "Sur 200 numéros, il n'y a que 5% des émissions qui parlent de prostitution. mais ce sont elles qui marchent le mieux."

Bernard de la Villardière, qui a fait ses débuts à France info il y a presque 25 ans, tient également un blog qui lui permet de donner libre cours à son envie d'écrire.

 

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne