Axel Bauer : être issu d'une famille bourgeoise n'est pas très rock

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Axel Bauer chanteur, auteur, compositeur, on lui doit "Eteins la lumière", ou le duo avec Zazie "A ma place", et évidemment le tube stratosphérique "Cargo". Avant la sortie de son nouvel album en janvier 2013, il sera sur scène à Paris les 29 et 30 novembre et le 1er décembre à l'espace Pierre Cardin dans le cadre du festival La nuit des Musiciens.

Lors du festival La nuit des Musiciens, il accompagnera à la guitare le jazzman Médéric
Collignon et il donnera aussi une version jazzy de Cargo .

Cargo a été une chance et une grosse transformation pour le chanteur "comme pour tous les gens qui passent de l'anonymat à la célébrité. Et dans ce moment là, la célébrité est difficile. Je savais très bien qu'après Cargo tout ma production serait plus difficile à faire passer ", explique Axel Bauer.

Le père d'Axel Bauer a été une des voix de la France Libre à Londres. C'est notamment
lui qui disait à la radio "Les Français parlent aux Français ".

Pendant longtemps, Axel Bauer a caché le fait qu'il était issu d'une famille bourgeoise. "Cela ne fait pas partie de la mythologie du rock. On préfère être un Working Class Hero comme John Lennon. Ce n'est pas quelque chose avec lequel j'étais à l'aise. "

Au divorce de ses parents, le jeune Axel a été placé dans une pension catholique. Une période qu'il n'a pas bien vécue. "Se retrouver en pension avec des garçons à un âge où on s'intéresse aux filles c'est très dur. " Il finira par être renvoyé de la pension pour trafic de drogue. "Je mélangeais de l'herbe de provence avec de l'herbe. C'est comme ça que j'ai pu me payer une guitare. "

Site officiel d'Axel Bauer

Vous êtes à nouveau en ligne