Anne Roumanoff : "Le contexte actuel, c'est plus de la tragédie que de la comédie"

Anne Roumanoff est l'une des comiques préférées des français. On peut la voir sur scène, en dvd, on la lit dans le JDD, et surtout on la voit régulièrement dans "Vivement dimanche" chez Michel Drucker, dans la séquence Radio Bistrot. Elle vient se sortir des livres pour enfants qui revisitent trois des plus célèbres fables de La Fontaine.

On ne nous dit pas tout ! C’est la tirade
qui l’a faite décoller en 2008. Après la gauche
caviar, maintenant la droite cassoulet…
Il y a eu aussi Kronenbourg à la Poste, Chronopost à la
bourre

Anne Roumanoff a été la première à commenter la rencontre Carla-Sarko
: "Il a pris une  femme de 10 ans de moins et de 10cm de plus."  

Anne Roumanoff a l’intention d’arrêter sa séquence
entre février et juin, au moment où la campagne présidentielle va battre son plein. Elle ne veut pas participer au "tous pourris" qui est
parfois la marque de fabrique des humoristes quand ils traitent de la
politique.

Chaque journée apporte son lot de sondages, et il y en aura
de plus en plus jusqu’en mai. Mais Anne Roumanoff raconte quelque chose de très
intéressant : quand elle est sur scène, elle sent qui sont les politiques
qui montent et ceux qui baissent, simplement en écoutant les réactions et les rires
suivant de qui elle parle.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne