Amaury Vassili : "A l'Eurovision, il y a plein de choses que l'on ne voit pas et elles sont ingérables"

Amaury Vassili, chanteur lyrique de 22 ans, il est présenté comme le plus jeune ténor du monde. Il pratique ce qu'on appelle le "crossover", le mélange avec la variété. En début d'année, il a présenté son 3e album : "Una parte di me".

Il y a trois ans, son premier album, Vincero , s'était vendu à
250.000 exemplaires en France, et 100.000 dans le monde (Corée, en Afrique du
Sud, au Canada, au Japon,).

L'ambition d'Amaury Vassili : conquérir le monde. "C'est
un registre tellement difficile que cela offre des ambitions grandes
aussi. Il y a toujours eu du classique un peu partout dans le monde.
"

Un disque tout en italien parce que le lyrique n'est pas pareil en français. "Cela
sonne moins, c'est moins chantant. Ensuite, il faut définir ce que l'on
a envie de donner au public et ce que le public veut entendre.
"

Le très grand public le connait également car il a
participé au concours de l'Eurovision 2011, où il a fini 15e. Une défaite qu'il n'a pas très bien vécue. "Ce
qui m'a déçu c'est qu'à l'Eurovision il y a plein de choses que l'on ne
voit pas et qu'elles sont ingérables. Tout au long de la compétition,
les gens viennent vous dire :
"Tel pays vous donne tant de points, vous
vous lui donnerez combien de points ?" Savoir qui va réellement donner
les points, c'est là que ça se complique
."

Vous êtes à nouveau en ligne