Notre cerveau et ses addictions

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'été, les vacances, on a tendance à se laisser parfois aller et à laisser libre court à certaines de nos addictions.

Cigarette, tabac, alcool, jeux... Des substances licites aux substances illicites, les addictions agissent sur le système cérébral de l'individu. C'est un véritable enjeu de santé publique et les répercussions sociales, économiques et financières sont importantes.

Mais pourquoi notre cerveau peut-il être victime d'addictions ? Jean-Antoine Girault, directeur de recherche à l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) - directeur de l'Institut du Fer à Moulin (centre de recherche qui s'intéresse au développement et à la plasticité du système nerveux), centre de recherche de l'Inserm et de l'Université Pierre et Marie Curie - Membre du Conseil Scientifique de la FRC (Fédération pour le Recherche sur le Cerveau) - Vice-Président de la Société des Neurosciences a bien voulu repondre à nos questions.

À savoir : nous ne sommes pas tous égaux face aux addictions. Les études effectuées sur les animaux et sur l'homme montrent que si différents individus sont exposés à des substances addictives, seule une certaine partie va devenir réellement dépendante des substances. Des réponses qui s'expliquent probablement par un mélange de facteurs environnementaux et génétiques.

Vous êtes à nouveau en ligne