Les personnes âgées et la dénutrition

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement entrera en vigueur au 1er janvier 2016, après son adoption définitive prévue à la fin de l'année. Elle contient un axe relatif à la prévention de la perte d'autonomie dans lequel entrent des questions relatives à l'alimentation et la nutrition des personnes âgées.

La dénutrition, c'est lorsqu'une personne âgée cesse de s'alimenter ou s'alimente moins, cesse de boire, va avoir tendance à maigrir et va du coup développer des formes de faiblesse et des carences alimentaires qui peuvent la conduire à chuter ou à se blesser. La dénutrition n'est pas encore suffisamment repérée. Elle touche 15 à 38% des personnes qui vivent en maison de retraite. Comment repérer une personne dénutrie ?

Ecoutez Adeline Leberche, Directrice du secteur social et medicosocial à la FEHAP (Fédération des Etablissements Hospitaliers et d'Aide à la Personne).

Si vous avez des personnes en perte d'autonomie chez vous, l'enjeu n'est pas de soigner la dénutrition, il est d'intervenir en amont c'est-à-dire d'éviter que les gens se dénutrissent. La prévention est donc l'un des enjeux collectifs majeurs des années à venir. Pour en savoir plus sur ce sujet, mardi, mercredi et jeudi prochain se tient à Paris le Salon Solulo Porte de Versailles.

Vous êtes à nouveau en ligne