Le CPF remplace le DIF

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le CPF, mis en place depuis le début du mois, permet d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel tout au long de la vie active jusqu'à la retraite.

Depuis le 1er janvier le CPF (Compte Personnel de Formation) a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation) et au plus tard le 31 janvier (c'est-à-dire demain), les employeurs ont l'obligation de communiquer à leurs salariés le compteur DIF arrété au 31 décembre 2014. Ce compteur DIF va se répercuter sur le CPF en le créditant d'un nombre d'heures qui pourront être utilisées en formation. Le CPF suit chaque individu à partir de 16 ans tout au long de sa vie professionnelle même en cas de changement d’emploi ou de chômage.

Qui peut en bénéficier exactement ? La réponse de Jérôme Lesage, PDG Fondateur de Place de la Formation (Éditeur de solutions de gestion de la formation).

Les formations peuvent être réalisées soit sur le temps de travail du salarié, soit en dehors de son temps de travail. Dans le premier cas il aura à demander l'accord à son employeur dans un délai de 60 jours avant le début de la formation et l'employeur devra lui répondre dans les 30 jours. Faute de réponse la formation sera acceptée.

Le CPF permet en effet à tous les salariés et les demandeurs d’emploi de plus de 16 ans de disposer d’un compte unique qui les suivra toute leur vie professionnelle :  www.moncompteformation.gouv.fr

Vous êtes à nouveau en ligne