"Into the Woodwork" de Steve Swallow

Le bassiste américain Steve Swallow publie "Into the Woodwork" avec un quintet renouvelé et la chanteuse Cecile Mc Lorin Salvant joue dans la cour des grandes dès son premier album "Woman Child".

Le Steve
Swallow 2013 Into the Woodwork est un excellent cru
. Le
bassiste américain a enregistré cet album avec la pianiste Carla Bley, sa
partenaire de longue date à la ville comme à la scène, avec le saxophoniste
Chris Cheek et le guitariste Steve Cardenas qui ont souvent croisé sa route
dans d'autres groupes mais aussi avec un nouveau venu dans
l'univers de Swallow, le batteur Jorge Rossy. Avec cette petite formation,
le bassiste et compositeur, a pu disposer d'une grande variété sonore pour
enrichir les 12 nouveaux thèmes qu'il a écrits pour l'album.
Carla Bley a d'ailleurs délaissé son piano pour l'orgue.

Cecile Mc Lorin Salvant n'a que 23 ans mais
elle s'affirme déjà comme une très grande chanteuse
. Elle a fait
une entrée remarquée dans le jazz en 2010, en gagnant le prestigieux concours
Thelonious Monk. Née à Miami de mère française et de père haïtien, Cecile
Mc Lorin Salvant a commencé son apprentissage musical dès l'âge de 4 ans
aux Etats-Unis avant de venir plus tard étudier en France les
musiques vocales classique et baroque. Cecile Mc Lorin Salvant vient de sortir
son premier album Woman child : un recueil de chansons
qu'elle a puisées dans le répertoire des musiques américaines du XIXe siècle à
aujourd'hui. Elle donne une nouvelle vie à ces  thèmes peu connus,
peu enregistrés et qui révèlent chez cette jeune chanteuse une surprenante maturité,
au-delà de ses fabuleuses qualités vocales.

Vous êtes à nouveau en ligne