Wolfgang Rihm marche sur les traces de Beethoven

Wolfgang Rihm est né en 1952. Le compositeur allemand marche sur les traces de Beethoven. Entre 1968 et 2001, il a composé 12 quatuors à cordes.

Le 13e sera donné en création au cours de la Biennale du Quatuor qui
commence aujourd'hui à la Cité de la Musique à Paris. Manifestation
exceptionnelle, unique, qui permettra d'entendre certains des meilleurs
ensembles actuels.

Ce week-end est dédié aux formations les plus jeunes et les
plus prometteuses. Par exemple, les "Modigliani" qui interprèteront
ce soir le 1er quatuor de Mendelssohn.

La Biennale du Quatuor à cordes, à la Cité de la Musique,
jusqu'au 22 janvier.

Le TCE à Paris accueille, chaque semaine, les "Concerts
du dimanche matin". Demain, deux interprètes inspirés, dans Brahms et
Schumann: le pianiste Nicholas Angelich et l'altiste Antoine Tamestit.

A Dijon, l'Auditorium et le Grand Théâtre organisent, à
partir de demain - et jusqu'au 21 janvier - des "Bartokiades", les
2e du nom. Une série de concerts pour célébrer Bela Bartok, compositeur
majeur du 20e siècle. Pour commencer, l'ON de Lille jouera demain les deux
"Images" qui sont rarement programmées.

Les chefs de réputation mondiale se produisent rarement à la
tête d'un orchestre régional. C'est pourtant ce que fait Riccardo Muti, ce
week-end. Le maestrissimo dirigera le Requiem de Verdi, ce soir et demain
après-midi, à la tête de l'Orchestre philharmonique de Montpellier, au Corum.

Depuis hier soir, Radio France organise son 22e festival
de création musicale intitulé "Présences". Le compositeur invité est,
cette année, Oscar Strasnoy. "Présences", ce sont 14 concerts en 9
jours avec des créations, la participation des formations musicales de RF et la
gratuité des places pour les moins de 28 ans.

EMI réédite, en coffret, 21 concertos de Mozart interprétés
par le pianiste Christian Zacharias. Les mots sont ici superflus. Mozart par
Zacharias, c'est Mozart.

 

Vous êtes à nouveau en ligne