Marseille, "ville capitale"

Marseille est capitale européenne de la culture, ce qui semble aller de soi pour une cité dont les origines (grecques) remontent à 2600 ans. Peu de villes peuvent en dire autant. Mais que propose "Marseille-Provence 2013" dans le domaine musical au sens "classique" du terme?

D'abord, le festival Mars en baroque qui se
déroulera jusqu'au 26 mars. Avec des concerts et conférences, il s'organise
autour du thème des échanges entre l'Europe du nord et la Méditerranée. Mars en baroque programme des artistes confirmés comme, par exemple,
le Concerto Soave de Jean-Marc Aymes, et de jeunes ensembles. Les
solistes de l'Orchestre philharmonique de Marseille, eux, proposent des
concerts de musique de chambre. A 17h, aujourd'hui, à l'Opéra, des œuvres de sept
compositeurs, de Mozart à Henri Tomasi.

La Symphonie du Tiers-monde est l'œuvre du grand
compositeur Henri Tomasi, né à Marseille en 1901, disparu en 1971. Un CD qui reprend
trois de ses œuvres pour orchestre vient de paraitre sous label Ad Vitam.

A partir du 26 mars, le 1er Festival de Pâques prendra le
relais de Mars en baroque au Grand Théâtre de Provence à Aix. Le
directeur du théâtre, Dominique Bluzet, et le responsable artistique du
festival, le violoniste Renaud Capuçon, ont composé une affiche époustouflante.

Jeudi 14 mars, au Théâtre des Champs-Elysées, Christian Zacharias
avec l'Orchestre national de France dans Mozart, Stravinski et Bizet.

Vendredi
15 à l'Auditorium de Lyon, Arcadi Volodos dans Schubert, Brahms et Schumann.

Au Printemps des Arts de Monte Carlo, à partir du 15 mars,
François-Frédéric Guy dans la musique de chambre avec piano de Beethoven.

L'Opéra de Marseille apporte sa contribution à Marseille-Provence 2013 . A partir du 24 mars, nouvelle production
d'Otello de Verdi. L'orchestre et le chœur n'ont qu'à bien se tenir pour la
tempête fracassante qui ouvre ce chef d'œuvre.

Vous êtes à nouveau en ligne