Les femmes au pouvoir

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Rendez-vous hebdomadaire pour connaître l'actualité des concerts classiques dans toute la France et l'actualité discographique.

Du côté de Bordeaux...

Une heure de musique, un livret admirable, deux chanteurs,
pour le seul opéra composé par le Hongrois Bela Bartok : "Le Château de
Barbe-Bleue"
. Deux femmes seront les maitres d'oeuvre de cette nouvelle
production, du 12 au 18 février à l'Auditorium de Bordeaux.

Direction: Julia Jones / Mise en scène : Juliette Deschamps

Par rapport au Grand Théâtre, l'Auditorium de Bordeaux
imposera des "contraintes" dont se réjouit Juliette Deschamps. Mettre
en scène "Le Château de Barbe-Bleue" n'est pas un lit de roses mais
quand c'est réussi, le jeu en vaut la chandelle...

 

Du côté de Paris...

Une femme-chef d'orchestre, à nouveau, pour "King
Arthur"
de Purcell au Théâtre de l'Athénée à Paris. Frédérique Chauvet
dirige une troupe de musiciens et de chanteurs-bâteleurs néerlandais.

 

Dans l'univers, hier encore si fermé de la direction
d'orchestre, Emmanuelle Haïm occupe une place de star. Mardi (11 février) et jeudi (13 février), Emmanuelle Haïm et son Concert d'Astrée
célèbreront Monteverdi au Théâtre des Champs-Elysées.

 

"Présences" 2014 , le festival de création musicale
organisé par Radio France, se déroulera du 13 au 25 février. Cette année,
polarité entre Paris et Berlin. Créations mondiales et françaises (dont des
partitions de Philippe Manoury), grands interprètes et entrée libre. Le
véritable service public dans sa mission et sa gloire ! Nous y reviendrons.

Jean-Philippe Rameau sera notre compagnon toute l'année par
la grâce d'une commémoration. Hervé Niquet dirigera "Les Fêtes de l'Hymen
et de l'Amour"
, le 11 février au Théâtre des Champs-Elysées, et le 13 février à l'Opéra royal de Versailles. 

Samedi prochain, le 15 février, Salle Pleyel, l'Orchestre national
de Lille, Jean-Claude Casadesus et deux interprètes majeurs joueront Wagner,
queue de comète de l'année 2013. John-Eliot Gardiner et Beethoven. Le chef et le choeur qu'il
a fondé, le meilleur au monde sans doute, y reviennent avec la Missa Solemnis,
chez DG.

Vous êtes à nouveau en ligne