Une météo venteuse...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Horváth Szilárd était le "monsieur météo" de la chaîne TV2, en Hongrie. Le 8 avril dernier, en prime time et en direct, son bulletin météo a pris un drôle de tour. En fait, il a fait semblant de lâcher des pets sonores (des sons venus de la régie) pendant toute la séquence. Le problème c'est qu'il a été viré de son poste suite à cette "performance" flatulente et pétulante. De faux pets coûteux !

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L’autre info est en Hongrie ce matin…

Des médias du monde entier mais aussi le Figaro TV m’ont permis de découvrir les ennuis d’une présentateur météo de la télévision hongroise…

Des ennuis de quel genre ?

Horváth Szilárd c’est son nom était le monsieur météo de la chaîne TV2. Le 8 avril dernier, en prime time et en direct, son bulletin météo a pris un drôle de tour. En fait, il a fait semblant de lâcher des pets sonores. C’était des sons de faux pets envoyés par la régie. L’équipe avait probablement trouvé rigolo d'illustrer comme ça les prévisions pour une journée qui s’annonçait "venteuse". Bon c’est un peu facile, vulgaire, cracra bien sûr, mais évidemment totalement fictif et personne ne peut croire sérieusement en regardant la vidéo sur le web que Horváth Szilárd a vraiment des problèmes intestinaux… On entend bien et on voit bien que tout ça c’est du vent…

Et ça lui a couté cher ?

Une fois qu’il a eu terminé de faire semblant de flatuler à l’antenne le présentateur a dû affronter les plaintes des téléspectateurs. Des plaintes apparemment si nombreuses qu’elles ont entraîné son licenciement par la direction de la chaîne. Il avait pourtant été embauché pour rafraichir un peu les bulletins météos et avait déjà offert différentes séquences insolites depuis plusieurs mois sur les écrans de TV2. Mais visiblement la séance de pet était en trop. Il écrit donc sur sa page Facebook le 25 avril, je le cite, "Comme mon fils de quatre ans a encore envie que je lui achète des petites voitures, j’ai besoin de trouver un boulot ". Et il laisse son mail. Alors cher Horváth, j’ai un conseil. Il faut que vous postuliez à la télévision française ! Vous devriez facilement trouver du boulot dans une de ces émissions à succès où ce qui sort de la bouche des chroniqueurs est souvent bien plus vulgaire que vos gentils pets ! Histoire de reprendre un peu de hauteur, pour finir, je vous propose, Fabienne, un peu de Victor Hugo. Hugo qui écrit dans les Misérables,  livre premier, Chapitre XII  :  "Le vulgaire est un vieux Narcisse qui s'adore lui-même et qui applaudit le vulgaire ". Et dire que Victor Hugo n’avait même pas la télévision…

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne