T'as vu l'info ? Y a que la vérité qui compte !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un ex-animateur de TF1, Laurent Fontaine, est devenu conseiller en communication pour les députés de La République en marche. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

Si j'ai cet air de conspirateur, c'est à cause du site Le Scan du Figaro qui s’intéresse à un sujet secret, le coaching politique. Notre confrère Philippe Vandel a reçu sur Europe 1 le conseiller en com des députés de La République en marche. Un vrai coach dont le job est de préparer les députés de La République en marche avant leurs passages dans les médias. Ce coach, beaucoup de Français le connaissent très bien. C’est une ancienne vedette de TF1, Laurent Fontaine. Vous vous souvenez Bataille et Fontaine, une émission de télévision inouïe : "Y a que la vérité qui compte", sur TF1.

Un invité racontait sa vie et ses malheurs. Bataille et Fontaine lui préparaient une surprise. Ils faisaient venir quelqu’un que l’invité n’avait pas vu depuis des années. Ils le cachaient derrière un énorme rideau ; ça donnait ça :  "Alors Jean-Michel, mon petit Jean-Michel, depuis de très longues années, vous n’avez pas vu Jean-Luc. Jean-Luc Mélenchon. Jean-Luc est là. Jean-Luc est derrière ce rideau. Jean-Michel, est ce que vous voulez qu’on ouvre le rideau ?" Bon...

À franceinfo, le training est gratuit

Je reviens au média training. J’ai écouté l’interview de Laurent Fontaine sur Europe 1 (oui, c’est moi l’auditeur qui a écouté Europe 1) et Laurent Fontaine a donné les tarifs de sa société ByTheWay. Il facture 1 500 euros ce qu’il appelle "la grosse séance" d’environ quatre heures. 375 euros de l’heure. Pas mal. Je note au passage que BytheWay, ça commence avec un "b" et un "y", comme Bygmalion. Pour 1 500 euros, Fontaine leur explique comment se tenir physiquement sur un plateau avec des caméras. Il leur donne des conseils pour placer leur voix, éliminer leurs tics de langage. Et puis, surtout, il met les députés de La République en marche en situation d’interview. Je ne veux pas casser le business de Fontaine, mais ici à franceinfo, on fait ça à l’œil. À 8h30, tous les jours, il y a l’interview d’Aphatie et Toussaint, ça ne dure que 28 minutes mais on a déjà vu des députés de la République en marche repartir en short. Mais au moins, ici, sur le service public, la honte, c’est gratuit.

Le dicton du jour

À la saint Elfried, sur franceinfo, les députés en marche peuvent vivre des expériences torrides.