T'as vu l'info ? Selon Didier Barbelivien, si les Français connaissaient Sarkozy, ils voteraient pour lui à 90%

Le chanteur Didier Barbelivien est persuadé que son ami Nicolas Sarkozy serait élu avec 90% des voix si les Français le connaissaient dans son intimité. Ça n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

M. Juppé est fâché. Jeudi 22 septembre, sur le réseau social Twitter, il a fustigé la "nullité du débat politique". Alors, vendredi 23 septembre, Alain Juppé va être heureux quand il va ouvrir son Figaro. Le débat politique s’envole grâce à une interview de l’excellent chanteur et compositeur Didier Barbelivien. On ne peut avoir que du respect pour l’auteur avec Eric Charden du tube "L'été s'ra chaud, l’été s’ra chaud, dans les t-shirts dans les maillots, d'la Côte d'Azur à Saint-Malo".

90%, un score habituel dans le Haut-Ogoué

Vendredi 23 septembre, donc, Barbelivien évoque pour la 8 000e fois son amitié avec Nicolas Sarkozy : "Sarkozy est comme un frère pour moi, je le fréquente depuis plus de trente ans. Si les Français le connaissaient dans son intimité, il serait élu avec 90 % des voix". Bon sang, mais il a raison ! Si les Français le connaissaient vraiment, Nicolas Sarkozy serait élu avec 90% des voix ! Plus que les 82% de Jacques Chirac en 2002 contre Jean Marie Le Pen. D’ailleurs, 90% des voix, c’est exactement le score de M. Ali Bongo, le président gabonais, il y a quelques semaines dans le fief de sa famille le Haut-Ogooué.

Bon, en même temps, je ne sais pas si ça va plaire à Nicolas Sarkozy que je le compare à Ali Bongo. Vous savez qu’il s’est énervé à Marcq-en-Barœul, mercredi 21 septembre. Son meeting était perturbé par des étudiants gabonais. Il leur a lancé depuis la tribune : "Ici c'est la France, c'est pas le Gabon". C’est rigoureusement exact.

Contrairement à ce que disent les bien-pensants, M. Sarkozy a souvent raison. Mais comme à franceinfo, nous vérifions tout, j’ai calculé avec mon double décimètre la distance entre Marcq-en-Barœul et la capitale du Gabon, Libreville. Il y 5 629 km. Je suis donc en mesure de confirmer en exclusivité cette information sur franceinfo : "Ici c’est la France, c’est pas le Gabon". Donc, pour être élu avec 90 % des voix, bah, c’est pas gagné…

Le dicton du jour

"A la saint Lino, faudrait quand même pas prendre les électeurs que pour des gogos".


Selon Didier Barbelivien, si les Français... par franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne