T'as vu l'info ? Que faisiez vous le 30 janvier 1982 à 9h15 ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est le portrait du candidat chrétien-démocrate qui fait réagir Guy Birenbaum. Paru dans Libération, on y apprend que Jean-Frédéric Poisson s'est converti au catholicisme le 30 janvier 1982, à 9H15.

Le quotidien Libération a publié dimanche 9 octobre un portrait d’un inconnu qui sera pourtant le 13 octobre parmi les candidats de la primaire de la droite et du centre. Jean-Frédéric Poisson, le président du parti Chrétien-démocrate. Et il y a un scoop dans cet article.  "Dieu lui est tombé dessus un samedi 30 janvier 1982 à 9h15. Il ne l’avait pas prévu. C’était en cours. Le lycéen a été happé par cette révélation". Le problème c’est qu’il n’y a rien de plus. On ne sait pas ce qui s’est passé, il y a 34 ans, le 30 janvier 1982 à 9h15. J’espérais quelque chose de plus romanesque, comme au début des Envahisseurs  "Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d’une route solitaire de campagne, alors qu’il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva". Mais non. Rien. Alors j’ai cherché. Et voilà ce que j’ai trouvé en septembre dans Les Echos :  "C’est en plein cours de philosophie, le 30 janvier 1982 à 9h15, qu’il se convertit au catholicisme. Ce jour-là, ni apparition, ni illumination, j’ai juste eu la conviction d’être aimé de Dieu, j’ai éprouvé une grande sérénité". Toujours la même date et pas plus de détails dans L’Opinion en août :  "Il est devenu croyant le 30 janvier 1982 à 9 heures 15. Il s’en souvient comme si c’était hier.  Ça a bouleversé ma vie". OK mais nom de DIEU, Jean Frédéric qu’est-ce-qui s’est VRAIMENT passé ce foutu 30 janvier 1982 à 9h15 ?

Karine Le Marchand doit intervenir

Alors, bien sûr, comme les médias sont aux mains des bobos bien pensants du petit Paris mondain nous ne saurons pas. Jeudi soir, pendant le premier débat de la primaire les Républicains, la question du 30 janvier 1982, à 9h15 ne sera pas posée ! Il ne nous reste qu’une chance. Que Karine Le Marchand la nouvelle confesseuse des politiques lui demande  ce qui s’est vraiment passé ce jour-là.  Karine Le Marchand, elle saura le cuisiner… le Poisson. J’arrête.

 

Le dicton du jour :

À la Saint Ghislain, celui qui sait où il était, il y a trente quatre ans, n’a pas peur du lendemain. 

Vous êtes à nouveau en ligne