T'as vu l'info ? Les prédictions de Patrick Buisson

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy,  donne son point de vue sur la présidentielle de l'an prochain, dans Le Parisien. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

J’ouvre Le Parisien mardi 29 novembre et je tombe sur une interview de Patrick Buisson. L’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, celui qui enregistrait toutes les conversations pendant les réunions. Extrêmement de droite – Buisson a dirigé Minute et tournicote autour de Valeurs actuelles – il a publié un livre assassin sur Nicolas Sarkozy : La Cause du peuple . Et voilà qu’aujourd’hui Buisson analyse les résultats de la primaire de la droite et de la droite.

Il faut dire que Buisson a commandé et commenté tellement de sondages du temps où il conseillait l’Elysée qu’il est même mis en examen pour "recel de favoritisme, détournement et abus de biens sociaux". C’est une bonne raison pour lui demander son avis, non ?

Entre deux saloperies sur Nicolas Sarkozy, Le Parisien lui parle de la gauche et pose LA question du jour : "François Hollande peut-il encore se présenter ?" Réponse : il a le choix entre deux formes d’humiliation : "Etre éliminé à la primaire socialiste ou au premier tour de la présidentielle avec un score inférieur à celui de Jospin en 2002." Il est trop fort ce Buisson.

Une mauvaise prédiction

Mais j’ai de la mémoire. Donc je me souviens que quelques jours avant le premier tour de la présidentielle, le 18 avril 2012, le quotidien Le Monde avait interrogé l’oracle Buisson. Buisson, sûr de lui et dominateur, expliquait ce qui allait arriver : "Tout indique qu’il [François Hollande] rassemblera le 22 avril moins de suffrages que Ségolène Royal en 2007". Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick ! Quel art ! Quelle vista ! Quelle préscience !

Quelques jours plus tard, François Hollande obtenait 10 273 582 voix. Ségolène Royal avait-elle totalisé 9 500 112 voix en 2007. François Hollande avait donc eu 770 000 voix de plus que Ségolène Royal. Le pronostic était aussi foireux que le Buisson est bidon. Je vous propose qu’en hommage à son art nous écoutions quelques notes d’une chanson.

Le dicton du jour

À la Saint Saturnin, Patrick Buisson, crache toujours son venin.