T'as vu l'info ? Les politiques à la plage

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing conseille à François Fillon, candidat à la primaire à droite de s'installer dans une tente sur une plage pour rencontrer les Français. Guy Birenbaum revient sur cette proposition.

On apprend dans le Journal du Dimanche que, cet été, l’ancien président Giscard d’Estaing a téléphoné à François Fillon et lui a donné des conseils. Après lui avoir rappelé que, lui, Giscard s’invitait à dîner chez les Français, il a continué :  "Plantez une tente sur une plage (…) vous vous installez trois jours et vous recevez tous ceux qui veulent vous voir". J’adore cette idée. Je ne comprends pas que monsieur Fillon n’ait pas donné suite. Mais comme il rame dans les sondages, il est encore temps. L’arrière-saison est belle.. Imaginez François Fillon, en maillot, un peu moule bite, à la Chirac, Patrick Chirac, pas Jacques… En tongs, évidemment. Là il plante sa tente, pas une Quechua, une tente de plage, rouge pétard, comme ses chaussettes Gammarelli et il attend. Alors après ça dépend où il met sa tente.

"Culs nus" et "textiles"

S’il s’installe à l’Espiguette, vers le Grau-du-Roi, il peut voir arriver des  "culs nus" comme on appelle là-bas les naturistes. A moins qu’il reste du côté des "textiles". Mais François Fillon n’est pas le seul à avoir du retard, le conseil de Giscard vaut pour les autres. Poisson à la plage ? Il serait dans son élément ! Je crois bien que Bruno Lemaire serait moins coincé sans maillot que sans cravate. Quant à Jean-François Copé, il devrait mettre un bob, parce que les coups de soleil sur le crâne ça fait aussi mal qu’un tacle à la gorge de Nicolas Sarkozy. Et puis, j’en connais un autre qui devrait profiter de la bonne idée de Giscard ; aller planter sa tente sur une plage, attendre que quelque chose se passe, que quelqu’un vienne le voir. Le président Hollande, lui qui adore bavasser des centaines d’heures avec des journalistes; sur la plage, il pourrait rencontrer des Français, des vrais, des sans… carte de presse. Il paraît que ça existe, monsieur le Président et que ça peut être très utile de leur parler, à eux.

Le dicton du jour :

A la Saint Baudoin, sous les pavés, la plage et sur la plage, des politiques, alignés comme des pingouins.


Les politiques à la plage par franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne