T'as vu l'info ? Les adieux télévisés de Michelle Obama

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Michelle Obama a fait une surprise à ses plus grands fans sur un plateau télé, le "Tonight Show" de Jimmy Fallon. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

N'ayez pas peur. Je ne vais pas vous parler de ma soirée télé, devant le premier débat de la primaire de la Belle Alliance Populaire. Il me faudrait trop de temps pour vous dire mon enthousiasme, mon engouement.

Je vais plutôt vous parler de télévision américaine. Du fameux "Tonight Show" de Jimmy Fallon sur NBC, mercredi 11 janvier. Une émission parfois très drôle, mais qui n’hésite jamais à jouer sur le registre le plus lacrymal. Fallon a fait très fort.

Imaginez des fans de Michelle Obama ; des femmes, des hommes. Vous les mettez devant une photo de la future ex-première dame américaine et vous leur demandez de dire face à ce portrait, combien ils l’ont aimé. Chacun y va de son petit laïus, souvent touchant et là comme dans l'émission française "Y’a que la vérité qui compte", le programe culte de Pascal Bataille et Laurent Fontaine, un rideau s’entrouvre et là… 

Devinez quoi ? Devinez qui est là ?

En chair et en os ? Michelle Obama elle-même très émue, tombe dans les bras de ses admirateurs le souffle coupé par l’émotion. Et vas-y que je te "checke" et vas-y que je te "hug" (câliner en français) et vas-y que je te "kiss" (embrasser) et que je te "cry" (pleurer) dans les bras de la First Lady en poussant des petits cris. De l’Américain plein de bons sentiments.

Maintenant, imaginez l’adaptation française. En mai, dans une émission de télévision la compagne du président de la République, François Hollande, serait elle aussi cachée derrière un rideau. Ses fans seraient tous là à pleurer en parlant d’elle devant une photo la représentant… Et là, elle sortirait. Et elle les … Ah mais flûte. Le président normal n’a pas d’épouse, ni de compagne officielle connue. Je savais bien que mon idée ne collait pas!  Bon, alors le président viendra lui-même derrière le rideau et on lui passera çe.

Le dicton du jour

A la Sainte Yvette, il ne faut pas que François Hollande parte à la sauvette.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO