T'as vu l'info ? Brigitte Macron dans "Almaviva", c'est sujet, verbe, compliment

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La revue "Almaviva" est en kiosque avec l'épouse du président de la République, Brigitte Macron, à la une. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

Elle est là ! Elle est arrivée ! Après un week-end horrible où j’ai geint, répandu sur ma couche, après un lundi apocalyptique, enfin, ce matin, mardi 26 septembre, elle est là. Almaviva, la revue de prestige du Figaro, est là, avec Mme Brigitte Macron en couverture. Je ne regrette pas mon affreux week-end, ça valait la peine d’attendre. Dès l’éditorial d’Almaviva signé par la directrice de la rédaction, Anne-Sophie Von Claer, on sent que Mme Brigitte Macron va passer un très sale quart d’heure. "Cette femme de lettres a déjà fait couler beaucoup d’encre. Son destin hors du commun, son profil atypique et romanesque à souhait, doublé d’une sorte de normalité déroutante, c’est un fait, intrigue. Passionne." Sujet. Verbe. Compliment !

La suite ne déçoit pas. C’est l’excellente journaliste Anne Fulda, du Figaro bien sûr, qui signe la "cover Story" dont le titre dit déjà tout, "Brigitte Macron l’anti-potiche." Un portrait qui donne la parole à des personnalités qui évoquent Mme Macron. Par exemple, il y a l’essayiste Pascal Bruckner : "Brigitte Macron est devenue l’héroïne des féministes." Et vous savez pourquoi ? "Parce qu’elle renverse un tabou et bouscule le schéma habituel selon lequel la femme est avec un homme plus âgé qu’elle." OK, mais en fait, je ne suis pas sûr que mes copines féministes vont adorer la suite : "Elle est un peu le symbole de la revanche des cougars." 

Le point Flaubert est atteint

Laure Adler est invitée elle aussi à tirer le portrait de Mme Macron et je vous avoue que Laure Adler a une formule qui m’a collé au mur "Madame Bovary, à côté, c’est de la gnognotte." Le point Flaubert est atteint. Attention quand même, Madame Bovary, ça finit mal. Le communicant Philippe Moreau-Chevrolet est assez violent : "Elle est glamour sans être dans la séduction agressive".

Il y a aussi des informations : Mme Macron fait du 34, Mme Macron va au restaurant avec des amis et même, au concert, sans photographes. Surtout, il arrive aussi à Mme Macron de décrocher son téléphone directement.  Et ça j’avoue que c’est très fort. Mme Macron, vous êtes vraiment une "Super nana".

Le dicton du jour

À la saint Damien, je me sens de plus en plus macronien.