T'as vu l'info ? Emmanuel Macron reçoit les syndicats et le patronat "les yeux dans les yeux"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le président de la République, Emmanuel Macron, a reçu jeudi les partenaires sociaux "les yeux dans les yeux". Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

Si je porte des lunettes de soleil, c’est pour me protéger du regard de président Macron. Comme l’explique l’excellente Cécile Cornudet dans Les Echos, le président Macron utilise une technique redoutable pour embobiner les partenaires sociaux qu’il a reçus jeudi 12 octobre à propos de la formation, de l’apprentissage et de l’assurance chômage. L’article est titré "Macron : les yeux dans les yeux".

Le président de la République a reçu tous les partenaires sociaux, seul, en tête à tête, "les yeux dans les yeux". D’ailleurs, si vous allez faire un tour sur le compte Twitter du président, vous allez voir que chacun de ces face-à-face, très personnalisés, sont mis en scène par le président lui-même.

Il a tweeté, toute la journée, des photos ou des vidéos très courtes de chacune de ces rencontres et on voit très bien sur ces images comment, dès le début de chaque entretien, il plante ses yeux dans leurs yeux, en même temps qu’il leur serre la main.

Photos sur le compte Twitter d\'Emmanuel Macron.
Photos sur le compte Twitter d'Emmanuel Macron. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Cela donne sept tweets pour sept face à face : avec Jean-Claude Mailly de Force ouvrière, Philippe Martinez de la CGT, François Homeril de la CFE-CGC, Alain Griset de l’U2P (union des entreprises de proximité), Philippe Louis de la CFTC, François Asselin de la CPME et évidemment Pierre Gattaz, de chez les riches.

Vous me connaissez, je ne peux pas me contenter de ces tweets. Ici, à franceinfo, nous avons la déontologie chevillée au corps. Nous faisons de l’information et pas de la communication. C’est donc au péril de ma life et grâce à des complicités au sein du Palais de l’Elysée que j’ai réussi à placer un micro dans la pièce dans laquelle le président reçoit les partenaires sociaux. C’est évidemment une exclusivité franceinfo, voilà ce qu'Emmanuel Macron a dit à ses invités.

Le dicton du jour

À la saint Géraud, pour résister aux yeux du président, il vaut mieux être miraud.   

RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT