T'as vu l'info ? Ces journalistes du côté obscur de la force

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La journaliste Laurence Haïm quitte i-Télé et rejoint l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron. Ce n'est pas la première journaliste à partir faire de la politique et cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum. 

Mercredi 11 janvier, la journaliste d’i-Télé et de Canal+ Laurence Haïm a annoncé qu'elle rentrait des Etats-Unis, où elle était correspondante, et quittait le journalisme pour rejoindre Emmanuel Macron. Elle fait partie de son porte-parolat de campagne et ce n’est pas la première journaliste à basculer du côté obscur de la force.

Des relations étroites, trop étroites ?

Noël Mamère, feu Dominique Baudis, Jean-Marie Cavada, Robert Ménard... Tous ont déjà accompli le voyage. Il est vrai que parfois les relations sont très étroites, voire trop, entre les journalistes et les politiques. Il y a parfois des connivences, voire des collusions.

Il y a aussi ceux, et celle en l’occurrence, qui refusent. Anne Sinclair a décliné l''offre de François Hollande qui lui proposé de devenir ministre de la culture. Elle l’a confirmé en octobre 2016 au micro de Darius Rochebin, notre éminent confrère de la Radio Télévision Suisse.

Ceci étant, nous sommes à la veille de la présidentielle. D’autres journalistes que Laurence Haïm pourraient franchir le Rubicon. Je tiens d’abord à rassurer le public de franceinfo, j’ai sondé Jean Michel Aphatie sur ses intentions politiques personnelles. Vous savez ce qu’il m’a répondu ? "Rien. Rien. Rien".

En revanche, moi… Je n’exclus rien. Vous connaissez la citation : "Quand je me considère, je me désole. Quand je me compare, je me console". Pareil ! Quand je me considère, je me désole, mais quand je me compare à certains candidats à la présidentielle, je me console. Je me dis que mon programme serait plus sincère que le leur.

Je lis aussi que Patrick Poivre d’Arvor pourrait rejoindre ce qui reste d’i-Télé. Il ferait mieux de se lancer en politique. Comme Bruno Masure qui sort un livre, Elysée Académy. Au lieu de balancer des vacheries sur tout le monde sur le réseau social Twitter, Masure ferait mieux de se présenter. Je comprends aisément qu'on puisse changer de vie.

Le dicton du jour

A la sainte Tatiana, votez pour moi !


Des journalistes du "côté obscurs de la force" par franceinfo
FRANCEINFO / RADIO FRANCE