T'as vu l'info ? Arbitrage vidéo : après les matchs de football, les débats politiques

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'arbitrage vidéo pourra être utilisé lors du match France-Espagne mardi, une première en France. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

Mardi 28 mars, à l’occasion du match de football France-Espagne, l’arbitrage vidéo va être testé. Il y aura deux assistants dans un van à l'extérieur du stade. Ils visionneront la rencontre en temps réel et ils interviendront sur demande de l'arbitre dans quatre cas : après un but, sur une situation de penalty, pour un carton rouge ou pour corriger une erreur sur l’identité d’un joueur sanctionné.

C’est une très bonne idée. Je pense qu’il faut utiliser les mêmes moyens pour les débats de la présidentielle. Mais en allant plus loin. En utilisant l’arbitrage vidéo comme au rugby ou au tennis, c’est-à-dire que quand il y a un litige, une contestation, un doute, les arbitres du débat, les journalistes qui l’animent, arrêtent tout et rediffusent les images aux candidats. Ce serait formidable pour corriger les candidats en temps réel.

Et là, en plein débat... Stop ! Arbitrage vidéo !

Imaginez, on est en plein débat. Et là… M. Macron ! Stop ! Arbitrage vidéo ! Personne n’a compris ce que vous venez de dire ! Personne. On repasse l’intégralité de la séquence au ralenti pour essayer de comprendre.

M. Fillon ! Stop ! Arbitrage vidéo ! Je crois bien que vous venez de vous excuser pour quelque chose pour lequel vous vous étiez déjà excusé il y a deux jours. On vérifie…

Mme Le Pen ! Stop ! Arbitrage vidéo ! On va revoir la séquence, là. On veut compter si vous avez utilisé treize fois ou quinze fois le mot immigration en deux phrases. On n'arrive plus à suivre.

M. Hamon ! Stop ! Arbitrage vidéo ! On re-visionne ! On ne comprend pas… Le revenu, il est universel ou pas ?

M. Mélenchon ! Stop ! Arbitrage vidéo ! On vous a vu rire pendant que M. Hamon parlait. Attention au carton jaune…

Et ainsi de suite. Bon je sais bien qu’avec onze candidats ça va durer toute la nuit, mais tant pis, plus c’est long… plus c’est long ! La vidéo a tué la star de la politique.

Le dicton du jour

A la Saint Gontran, la vidéo va surveiller et punir les impétrants.

Vous êtes à nouveau en ligne