Sur un pied d'égalité

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une prothèse pouvant être portée avec toutes sortes de chaussures et notamment des talons hauts. Telle est l'invention d'étudiants de l’Université Johns Hopkins qui ont lancé ce projet. Ils considèrent qu’une personne amputée n’a pas à se limiter.

L’autre info est aux États-Unis ce matin…

Plusieurs médias consacrés à l’actualité autour des questions de handicap reprennent un article de Science Daily. On y découvre une invention géniale née à l’Université Johns Hopkins aux Etats-Unis : une prothèse pouvant être portée avec toutes sortes de chaussures et notamment des talons hauts. 

Pour quelle raison ont-ils inventé ça ?

Les étudiants de l’Université Johns Hopkins qui ont lancé ce projet considèrent qu’une personne amputée n’a pas à se limiter. Il n’y a aucune raison qu’une prothèse de jambe interdise à une femme de porter des talons hauts si elle en a envie. Ces étudiants ont donc collaboré avec une équipe de médecins et de prothésistes pour confectionner une prothèse de pied adaptable pouvant être portée avec différentes sortes de chaussures : des ballerines, des basket, mais aussi des bottines et des escarpins. Ils ont travaillé sur le réglage de la cheville, le maintien de la position, la capacité de la prothèse à supporter le poids de la personne, la légèreté et la finesse pour s'adapter à une chaussure de femme. La future nouvelle prothèse suivra l’inclinaison du pied et de la cheville. Le prototype réalisé en deux semestres, a été testé. Il faut encore quelques améliorations, mais les résultats sont concluants et la prothèse pourrait bientôt être vendue.

Ça veut dire qu’une femme pourrait garder la même prothèse même si elle veut changer de chaussures ?

Exactement. Il y a d’ailleurs sur le Web une extraordinaire conférence d’Aimee Mullins, une championne paralympique amputée sous les genoux qui est aussi mannequin et comédienne et qui présentait ses douze paires de jambes. Elle a une paire de prothèses pour chaque activité : le roller, la course ou pour ses talons de 10 centimètres. Et n’allez pas croire que les talons hauts, c’est juste pour la frime. La philosophe Victoria Beckham a dit : "Je ne peux pas me concentrer avec des chaussures plates ". Toutes les femmes, celles qui ont une prothèse comme les autres, doivent pouvoir se concentrer si elles le souhaitent.

Vous êtes à nouveau en ligne