SOS fantômes à l'UDI

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un sondage OpinionWay publié pour Halloween par le site internet avendreàlouer.fr montre que les "français" sont assez nombreux à penser que des fantômes rodent dans nos maisons. Ils sont 46% à être persuadés que les fantômes sont parmi nous. De là à se dire qu'il y a peut-être bien aussi des fantômes dans certains partis politiques...

L’autre info voit des fantômes ce matin…

La VieImmo.com évoque un sondage réalisé par l’Institut Opinion Way pour le site avendreàlouer.fr. On s’aperçoit grâce à cette enquête publiée pour Halloween que nombre de nos compatriotes pensent que des esprits ou des revenants hantent nos demeures….

Vous avez des chiffres précis ?

46% des 1027 Français sondés pensent que des fantômes rôdent dans nos maisons. Le pourcentage monte à 53% chez les femmes. Il y a même 7% des personnes questionnées qui déclarent être déjà tombées nez à nez avec un fantôme chez eux. C’est intéressant en matière d’immobilier, parce que l’enquête montre que 9% des français s’interrogent sur les éventuelles morts survenues dans les logements qu’il visite. Mais le plus surprenant est encore à venir. À la question comment réagiriez vous face à des esprits ou fantômes qui seraient présents dans votre domicile 1% déclarent « c’est arrivé et j’ai déménagé », 1% « c’est arrivé et j’ai fait appel à un médium ou à un exorciste, 5% disent « c’est arrivé mais ça m’est égal », 13% avouent qu’ils déménageraient si ça arrivait, 9% qu’ils feraient appel à un spécialiste, 17% que ça leur serait égal et 54% qu’ils ne croient pas aux fantômes et aux esprits.

Alors, je dois ajouter que je me suis rendu compte en fouillant un peu que ce sondage sur les français, les fantômes et l’immobilier a en fait été réalisé au mois de mai dernier. L’enquête commandée au même institut de sondage a déjà servi au site AvendreAlouer, le vendredi 13 juin 2014, le seul vendredi 13 de l’année, à propos des superstitions dans l’immobilier.

Alors Jean Christophe Lagarde, j’ai un aveu à vous faire… Je n’ai pas seulement choisi cette histoire de fantômes, parce que nous sommes le jour d’Halloween, mais aussi en pensant très fort au parti dont vous briguez la présidence, l’UDI. Tout ça parce qu’en fouillant dans les archives en ligne de votre parti, je suis tombé sur une vraie histoire de fantômes. En octobre 2012 on apprend que l’UDI se dote d'un « shadow cabinet », c’est à dire un « gouvernement fantôme » à l’anglaise. Il y a même un site Internet : contregouvernement.parti-udi.fr. Vous êtes vous même nommé ministre fantôme de l’Intérieur. Alors forcément j’ai cherché… J’ai trouvé cinq réunions des ministres fantômes de l’UDI en 2013. Puis le gouvernement fantôme s’est réuni le 23 avril 2014, le 4 juin 2014. Depuis… Aucune trace de vie. Pire, celui de votre gouvernement fantôme est muet depuis le 18 juin 2014.

Monsieur Lagarde, qu’est-il arrivé aux ministres fantômes de l’UDI ? Vous avez été liquidés par des chasseurs de fantômes ?

Vous êtes à nouveau en ligne