Septième ciel

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

S’envoyer en l’air ? Pour la Saint Valentin ? Quel beau programme. En fait, il s’agit de devenir astronaute d'un jour, à bord du vol parabolique AIR ZERO G, spécialement mis en place le 14 février prochain. Dimanche 14 février, à l'occasion de la merveilleuse fête des amoureux, 40 personnes prendront place à bord de l’Airbus A310 ZERO-G pour un vol de découverte de l’apesanteur... À 6000 euros !

 L’autre info est à Bordeaux ce matin…

La dépêche du Midi m’a permis de découvrir le cadeau de Saint Valentin le plus original de l’année…

Allons bon…

Si vous cherchez une idée inédite pour faire plaisir à votre moitié, j’ai trouvé. Il s’agit tout simplement de s’envoyer en l’air…

Pardon Guy mais c’est pas très original…

Attendez Fabienne ce n’est pas ce que vous croyez. Quand je dis s’envoyer en l’air c’est qu’il s’agit de devenir astronaute d'un jour, à bord du vol parabolique AIR ZERO G, spécialement mis en place le 14 février prochain. Dimanche 14 février, à l'occasion de la merveilleuse fête des amoureux, 40 personnes prendront place à bord de l’Airbus A310 ZERO-G pour un vol de découverte de l’apesanteur, au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac. Un astronaute, Jean-François Clervoy, embarquera avec les heureux élus pour leur faire partager son expérience de l'espace et vivre ce moment probablement magique en leur compagnie. Alors ne vous emballez pas… Je ne me permettrais pas de recommander une partouze aérienne sur France Info, ce n’est pas du tout mon genre. Ce n’est pas de ça dont il s’agit et surtout, niveau durée, on ne s’emballe pas non plus parce qu’on ne flotte en l’air pendant ce vol que pendant 5 minutes. Mais pendant ces 5 minutes en apesanteur, les passagers ressentiront les sensations des astronautes en orbite… Rien de cochon !

Et ça coûte ?

C’est là que ça se complique un peu… N’allez pas croire qu’on peut aller au 7ème ciel à l’oeil… Le vol est proposé, à tous les candidats de plus de 18 ans, au tarif de…. 5000 euros, hors taxe, soit 6.000 euros TTC par personne. Alors je sais bien que comme dit le proverbe, « quand on aime, on ne compte pas », mais là, on compte et on n’aime pas… 12000 euros, à deux, et même pour passer la Saint Valentin en apesanteur, ça fait très cher la partie de jambes en l’air ;  même si les bénéfices de ces vols contribuent au financement des vols de recherche scientifique. Alors vous pouvez aussi décider de ne pas fêter la Saint Valentin et choisir de lire un bon bouquin sous la couette. Je vous conseille les « Chroniques de la haine ordinaire » de Pierre Desproges. Vous y trouverez ce bijou : « En amour, on est toujours deux. Un qui s’emmerde et un qui est malheureux ». De quoi renoncer définitivement à la Saint Valentin, non ?

Vous êtes à nouveau en ligne