Quand les poules auront des dents...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Des poules peuvent-elles arrêter de pondre à cause des ondes électro magnétiques provenant de trois antennes ? C'est en tous cas la thèse que défendent deux éleveurs de l'Orne dont la production s'est effondrée dans des proportions énormes. Faudra-t-il des scandales sanitaires pour que les politiques prennent enfin vraiment la mesure de ce sujet de santé publique, bien au delà des poules... ?

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce matin l’autre info est dans l’Orne

Ouest-France nous alerte sur le sort de bien malheureuses poules. Les poules de Sylvie et Hubert, éleveurs à Comblot, dans l’Orne. Leurs poules ne pondent plus et d’après leurs éleveurs c’est à cause des ondes électromagnétiques  parce que leur exploitation se trouve au croisement de trois antennes relais…

On est certain que c’est lié ?

En 2010, les 1.600 poules pondaient chaque jour en plein air 1.300 œufs. Depuis novembre 2012, la récolte est tombée à une petite centaine d’oeufs. Alors, avant d’incriminer les ondes, les éleveurs ont cherché d’autres explications sanitaire, alimentaire, technique. Ils ont changé de méthodes mais rien ne s’est passé. Les poules sont restées en panne de ponte. Plus étonnant encore, quand les éleveurs ont vendu leurs poules à des particuliers, loin des antennes, elles se sont remises à pondre. Du coup ne pouvant plus fournir leurs clients leur exploitation a perdu 170.000 € de chiffre d’affaires en moins en deux ans et elle se trouve désormais en redressement judiciaire selon France 3 Basse Normandie.

Est ce que des experts ont été contactés ?

Un expert indépendant a effectué des relevés. Ces  relevés sont à 0,5 volt par mètre. Le seuil fixé par l’Organisation mondiale de la santé est de 0,6 volt par mètre mais pour des hommes. Sachant qu’une poule pèse 2 kilos et demi on peut donc penser que le seuil atteint est dangereux. L'expert interviewé par France 3 explique que ça produit - je cite - "Un échauffement et un état de stress". Largement de quoi bloquer une pondeuse. Alors Monsieur le Ministre votre administration est entrée dans la danse - la danse des poules pas la danse des canards - Dans une lettre, vos services ont expliqué aux éleveurs que comme le problème des ondes électromagnétiques émerge en France un groupement permanent pour la sécurité électrique (GPSE) a été mis en place. C’est bien parce qu’entre temps Ouest-France nous apprend que des vaches logées à Saint-Quentin-du-Blavou, à 15 km de là, seraient elles en panne de lait. Depuis novembre 2012, au lieu de produire 7.000 litres de lait par an, chaque vache ne produit plus que 5.000 litres selon leur éleveur. Alors, Monsieur le Ministre avez vous connaissance personnellement de ces problèmes et surtout ne croyez vous pas qu’il faut se préoccuper de ces affaires d’ondes électromagnétiques et de leurs effets sur les animaux mais aussi sur les humains. Parce que sinon, comme pour d’autres affaires de santé publique, on risque de se retrouver devant des procédures judiciaires avec, pourquoi pas, d’anciens ministres mis en examen dans vingt ou trente ans … Bref, ce serait bien de s’occuper de ce problème maintenant, Monsieur le Ministre. Et pas quand les poules auront des dents !

Vous êtes à nouveau en ligne