Prénoms interdits au Tadjikistan, prénoms de héros en Belgique

Au Tadjikistan, le gouvernement a décidé que l'on ne pourra plus donner n'importe quel prénom à son enfant. Il faudra désormais respecter la culture locale et ne plus affubler les mômes de noms d'objets voire d'animaux. Pendant ce temps-là, ailleurs, on prend pas mal de libertés dans le même domaine. Comme cette maman belge qui a donné à ses enfants des noms de héros de jeux vidéos connus.

L’autre info est au Tadjikistan ce matin. L ’AFP m’a appris que le parlement tadjik avait adopté mercredi une loi qui interdit de donner aux nouveaux-nés des noms, je cite "étrangers à la culture et aux traditions" tadjikes…

D’abord il faut rappeler que le Tadjikistan, capitale Douchanbé, est une ancienne république soviétique qui est située en Asie centrale et qui est à majorité musulmane. C’est donc le ministre de la Justice tadjik, Chokhmourod Roustam qui a présenté mercredi le projet de loi sur les prénoms devant les députés. Il leur a expliqué que son pays n’allait plus du tout enregistrer les noms étrangers ou les noms qui portent atteinte à l'honneur et à la dignité.

"Hache", "Balai" ou "Loup" interdits

Pour encadrer les parents, les autorités tadjikes vont élaborer une liste unique de 10.000 prénoms et c’est au sein de cette liste fermée, et nulle part ailleurs que les parents devront choisir un prénom pour leur bébé pour obtenir un acte de naissance.

Pendant que, du côté du Tadjikistan, on restreint et on verrouille l’imagination, dans nos beaux pays européens, les prénoms qui ont la cote peuvent parfois rester surprenants. J’ai découvert en même temps que la nouvelle règlementation du Tadjikistan qu’une maman belge avait fait assez fort en terme d’originalité.

Ça se passe à Fléau près de Mons, et c’est le site belge LaProvince.be qui présente ces enfants. En fait, comme elle a toujours été fan de jeu vidéos, notamment, je parle pour les initiés de Street Fighter II (c’est sur Nintendo) et de Tekken (sur la Playstation), elle voulait que ses enfants portent des noms de héros de ces jeux. Elle n’a pas loupé son coup.

Xiaoyu, Hwoarang, Chunly et Psylina

Il y en a une qui est à peu près passée au travers, elle s’appelle Félycia. Notez bien que Chunly c’est pas pire que Kevin ou Brandon… En tous cas, je pense qu’avant de donner un prénom à un enfant, il faudrait toujours se souvenir de ces quelques mots de l’écrivain Barbey d’Aurevilly : "Avant de choisir le prénom d'un garçon, pensez toujours a la femme qui aura à le murmurer plus tard" . Ça marche dans tous les sens…

Vous êtes à nouveau en ligne