PLOUF !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une jeune conductrice canadienne a écouté son GPS. Elle n'aurait pas dû. Elle s'est retrouvée sur une voie de lancement de bateaux, au bord d'un port, et a quitté la route. La voiture a fini dans le lac. Elle a juste eu le temps de sortir et de revenir à la nage vers le bord. La voiture a coulé. Plus de peur que de mal, mais décidément, gare aux GPS, ils ne sont pas vos meilleurs amis...

L’autre info est au Canada

De nombreux médias canadiens racontent la mésaventure d’une jeune femme de 23 ans. Histoire qui montre que le GPS de votre voiture n’est pas votre meilleur ami…

Qu’est ce qui lui est arrivé ?

Jeudi dernier, vers minuit, la  jeune femme originaire de la ville de Kitchener, en Ontario est au volant de sa voiture. Elle est dans la ville de Tobermory, toujours en Ontario. Les conditions routières sont difficiles ; la pluie et le brouillard réduisent sérieusement la visibilité. La conductrice s’approche du port de Little Tub et là ça va mal se passer.

C’est-à-dire ?

Au lieu de la laisser sur la route, son GPS l’envoie sur une voie réservée au lancement des bateaux. En fait, cette voie se trouve dans le prolongement de la route et se poursuit dans l’eau. Ça n’a pas loupé la voiture plonge dans le Lac Huron. Elle reste suffisamment à la surface pour que l’automobiliste ait le temps de baisser la vitre, de récupérer son sac à main et de sortir du véhicule pour nager dans une eau à quatre degrés sur une trentaine de mètres jusqu’au bord ; avant d’appeler la police de l’hôtel le plus proche. Moins de chance pour la voiture, une Toyota Yaris, qui a coulé obligeant les autorités maritimes à interdire l’accès du port aux bateaux jusqu’au matin, où la voiture totalement immergée a été sortie du lac. On comprendra que l’automobiliste ait décliné toute demande d’interview. J’ajoute que la police a affirmé que l’alcool n’était absolument pas la cause de cet accident. Alors en fouillant, j’ai découvert plusieurs autres accidents dans lesquels un GPS envoie le conducteur qui suit aveuglément ses recommandations dans la flotte. C’est arrivé en Pologne en 2008, en Espagne en 2010, occasionnant un mort, ou en France en 2013. Une liste pas du tout exhaustive. Je vous en  conjure, ne faites pas une confiance aveugle à votre GPS ! Moi, récemment, le mien s’est éteint puis rallumé, puis il m’a localisé en Allemagne, alors que j’étais dans les faubourgs de Nice ! J’ai beau avoir une voiture allemande, ça m’a surpris… Bien mieux que le GPS, il y a les proverbes chinois :  "Seul celui qui a emprunté la route connaît la profondeur des trous ." ou  "Pour connaître la route devant toi, demande à ceux qui en reviennent.

http://http://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/elle-suit-son-gps-et-finit-dans-le-lac-/67779