Photo de divorce

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On partage tout et parfois n'importe quoi sur le Web. L'idée de se photographier - un selfie - en sortant du bureau du juge, une fois que l'on a divorcé est devenue une tendance; comme le montre l'histoire de Shannon et Chris, jeunes divorcés canadiens. Leur "selfie" souriant en sortant du tribunal de Calgary fait un véritable tabac sur Facebook. Leurs conseils aux futurs divorcés aussi.

 Ce matin l’autre info est au Canada…

Oui et précisément à Calgary dans la province d’Alberta. 20 mn.ch reprend une information du Daily Mail. Une information révélatrice d’une tendance aussi moderne que surprenante…

De quoi s’agit-il  ?

Ils se nomment Shannon et Chris Neuman et Shannon a publié sur sa page Facebook une photo de Chris et elle prenant la pose, plus que souriants, hilares, devant une plaque du tribunal de Calgary.

Et pourquoi sont-ils si réjouis ?

Tout simplement parce qu’ils viennent de divorcer et qu’ils tiennent à partager ce moment pourtant très intime sur les réseaux sociaux. Alors on pourrait imaginer qu’un tel instant soit un peu triste… Mais voilà en 2015 on exhibe tout et parfois n’importe quoi sur le Web et donc on en est arrivé au selfie juste après la prononciation du divorce. Shannon explique la démarche sur Facebook. S’ils sourient c’est parce qu’ils ont fait quelque chose d’extraordinaire. Ils ont achevé de manière respectueuse et honorable leur mariage. Et cela leur permettra d'aller de l'avant en tant que partenaires parentaux (parenting partners) pour leurs enfants. La suite est un concert de violon qui m’a presque tiré les larmes. Shannon explique que les enfants n'auront jamais à se demander vers quel côté de la salle courir après leur concert de Noël ou leur spectacle, parce que leurs parents seront assis ensemble. Shannon termine son propos par la nécessité de partager ce message et elle encourage même les futurs divorcés à faire la même chose. Visiblement ça plaît. Depuis le 27 août le post de Shanonn a été partagé plus de 30 000 fois sur Facebook. Il faut dire que les réseaux sociaux sont bourrés de ce genre de photos. Il y a même des gens qui racontent l’avancée de la procédure en temps réel sur Twitter. Du coup, monsieur Collard, je me dis qu’il y a une idée à creuser pour le Front national. Jusqu’ici le divorce au sein du Front national ne s’est pas passé dans la discrétion. C’est même tout le contraire. La famille Le Pen ne lave pas son linge sale en famille mais sur la place publique. Dire que Jean-Marie Le Pen aimait tant répéter : « J’aime mieux mes filles que mes cousines, mes cousines que mes voisines, mes voisines que des inconnus et les inconnus que des ennemis ». Alors ne devriez-vous pas plaider, maître Collard, pour que tout se termine avec une belle photo publique du divorce des Le Pen… Le père, la fille et la petite fille ?

Vous êtes à nouveau en ligne