Metal Intox

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une pension d'invalidité à cause d'une addiction déclarée au ... Heavy Metal. On aura tout vu. Roger a réussi à convaincre des médecins suédois, son pays, de la réalité de sa pathologie et de la gêne qu'elle lui occasionnerait dans sa vie de tous les jours, notamment professionnelle : Roger est plongeur dans un restaurant. Une situation inédite qui interroge sur le Metal comme sur la Suède...

 Ce matin l’autre info est en Suède

Métro News reprend des informations du New Musical Express, la bible hebdomadaire - depuis 1952 - de la musique anglo saxonne. Il s’agit de la bien triste histoire d’un Suédois de 42 ans qui souffrirait selon les médias de son pays d’une addiction dont je confesse que je n’en avais jamais entendu parler jusqu’ici..

Une addiction à quoi ?

Une addiction au metal… Mais pas à n’importe quel sorte de metal. Le heavy metal !

C’est un canular ?

J’adorerais que ce soit un canular et que les médias que j’ai consultés se soient fait avoir et moi avec mais apparemment Roger Tullgren a réellement été reconnu comme handicapé par sa passion pour le métal. Il a surtout obtenu une pension d'invalidité en raison de cette addiction au heavy metal, une pension qui doit lui permettre de compléter son emploi à temps partiel. Alors Fabienne quand on regarde sa photographie sur le Web il a juste l’air d’un fan de heavy metal traditionnel avec ses longs cheveux noirs, ses tatouages, sa barbichette, et ses bagues à tous les doigts mais en fait il n’est pas un simple fan, il est malade. Alors d’après ce brave Roger, tout a commencé pour lui à l’âge de deux ans lorsque son frère a rapporté un album de Black Sabbath à la maison. Depuis tout a changé dans sa vie…

C’est à dire ?

Son existence toute entière en a été bouleversée et Roger ne peut pas avoir un boulot à temps plein. Il faut dire qu’il a assisté à 300 concerts l'an dernier et qu’il a réussi à faire avaler à tout le monde qu’il ne peut pas s'habiller autrement qu’en noir. Mais le meilleur est à venir. Comme il ne peut écouter que du metal, il se sent dis-cri-mi-né. Du coup ça fait dix ans qu’il tentait de faire reconnaître sa situation comme un handicap. Dans ce but il a consulté plusieurs médecins pour qu’ils confirment qu'il était incapable d’occuper et de conserver un emploi régulier à cause de son obsession. Finalement, trois psychologues ont reconnu sa passion comme une réelle addiction. Du coup Roger va toucher une pension d'invalidité pour compléter son salaire de travailleur à mi-temps : il est plongeur dans un restaurant de Hassleholm,. Il possède donc depuis un document officiel qui l'autorise à s'habiller comme il le souhaite sur son lieu de travail, à partir plus tôt pour aller aux concerts et même à écouter du heavy metal pendant qu'il fait la plonge... sauf si ça gêne les clients du restaurant. François de Rugy, dites-nous tout. Quelle est votre addiction ? Qu’est ce qui vous rend totalement accro ? Je veux dire à part votre envie pathologique de devenir ministre ?

Vous êtes à nouveau en ligne