Le matelas espion

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Et voici le matelas anti infidélité ! Cet objet intelligent et connecté fabriqué en Espagne coûte suffisamment cher (1500 euros) pour fonctionner et apprendre à celui qui l'a acquis que sa moitié le trompe. Petit bijou de haute technologie, s'agit-il là de l'arme fatale contre le cocufiage ? Pas sûr du tout. Sans compter qu'il y a des moyens plus simples de savoir qu'on est trompé, non ?

L’autre info est en Espagne ce matin…

Sur le site de Paris Match, il y a un objet tout à fait étonnant  qui vient d’Espagne effectivement. Un matelas qui détecte les infidélités…

Pardon ?

Inspiré par des enquêtes qui affirment que les Espagnols  et notamment les madrilènes seraient parmi les plus infidèles de la planète, une entreprise de matelas - Durmet - a eu l'idée de créer un matelas pouvant détecter les relations extra conjugales. Il s’appelle le Smarttress, une combinaison de matelas (mattress) et intelligent (smart).

Ça marche comment ???

La start-up espagnole l’explique sur son site. Vous êtes jalouse ou jaloux. Vous décidez d’acheter ce matelas intelligent. Ce dodo très spécial est équipé de 24 capteurs invisibles qui détectent - je cite - les mouvements  "inhabituels, rapides et rythmés » et même, accrochez-vous, l'intensité et le nombre d'impacts par minute ! Oui oui d’impacts… Ce système qui se nomme le  "Lover Detection System" cartographie les points de pression sur les capteurs. Là il envoie, via une application pour smartphone, une représentation en 3D du matelas où se dessine en creux le corps de l’infidèle. En fait, si le système détecte un comportement suspect, il bascule en mode "online" et transmet l’information au smartphone du propriétaire du matelas. J’ajoute que ce merveilleux appareil prétend être capable de dire la quantité de personnes qui utilisent le matelas. Voilà en tous cas comment le matelas prévient la ou le cocu en temps réel. Alors ça coûte quand même plus de 1.500 euros. Et il y a derrière tout ça un vieux fond bien macho. La firme Durmet ne cache pas trop que la clientèle visée est en priorité masculine, ce d’autant que le chômage touche massivement les femmes en Espagne. Des femmes qui, donc, prendraient du bon temps pendant que ces messieurs travaillent… Il faut quand même être très très atteint pour se payer un matelas pareil… Guillaume Apollinaire a écrit "Il vaut mieux être cocu qu'aveugle. Au moins, on voit les confrères". Apollinaire ne se doutait sûrement pas qu’un siècle plus tard, la ou le cocu ne pourrait voir ses "confrères" en temps réel, en 3D et sur un smartphone !

Vous êtes à nouveau en ligne