Le coup de la panne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Et si les voitures autonomes que nous ne conduirons plus mais qui nous conduiront poussaient leurs passagers à pratiquer le sexe ?! C'est la crainte d'un spécialiste automobile canadien qui a remis un rapport au premier ministre de son pays. Il redoute qu'en cas de panne du pilote automatique, les passagers "occupés" ne parviennent pas à reprendre le contrôle du véhicule. Comment l'empêcher ?

L’autre info est au Canada ce matin…

Oui et il va être question de voitures autonomes, ces automobiles que bientôt nous ne conduirons plus, mais qui nous conduiront, sans les mains, ni les pieds, ni même les yeux… Un expert canadien repris par le huffington post quebecois  pointe un risque auquel je n’avais pas pensé…

Quel risque ?

Il s’appelle Barrie Kirk et son pronostic se trouve dans des notes remises au ministre des Transports canadien, Marc Garneau.  D’après Barrie Kirk, de l’Automated Vehicles Center of Excellence, les voitures autonomes pourraient favoriser l’augmentation des relations sexuelles à l’intérieur des voitures !

Je cite Barrie Kirk : "C'est une des nombreuses choses que les gens vont faire et qui vont les empêcher de réagir rapidement lorsque l'ordinateur va dire à l'humain : 'reprend le contrôle' ". Selon cet expert les conducteurs vont surestimer la performance de l'automatisation et ils vont naturellement détourner leur attention loin de la route quand le pilote automatique sera enclenché. Vous imaginez la scène. La voiture se conduit toute seule. Ses passagers qui s’ennuient et qui en ont marre de regarder des vidéos ou de jouer au morpion sont passés à des transports amoureux. Alors qu’ils sont au bord de l’extase un problème survient et l’ordinateur de la voiture demande instamment au ou à la pilote de reprendre la main, si j’ose dire. Un ou une pilote dont les mains sont alors occupées à d’autres taches. Evidemment l’accident serait inévitable. Alors, je mesure bien le risque mais je ne sais pas du tout comment on peut l’éviter. La voiture est un espace privé et même si on interdit les rapports sexuels en voiture autonome, qui va venir vérifier pendant que la voiture roule que personne ne fait des galipettes ? Sauf à équiper l’auto d’un mouchard vidéo, je ne vois pas.

D’ailleurs, le web regorge déjà de vidéos de conducteurs s’adonnant à des actes sexuels plus ou moins acrobatiques tout en conduisant alors imaginez un peu, si on leur enlève le volant et les pédales, ce qui risque de se passer…"A l'arrière des berlines, on devine… "  chantait Bashung… "Juste faire hennir les chevaux du plaisir… ."

Vous êtes à nouveau en ligne