L'École debout

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Et si les enfants ne suivaient plus leurs cours assis à un bureau ou devant un pupitre, mais dans la salle de classe, sur un tabouret haut ou bien même carrément debout ? Des chercheurs américains montrent que pour lutter contre l'obésité des enfants, aussi bien que pour améliorer l'écoute et l'attention des élèves, la position debout est idéale. Et si on avait là une solution simple et évidente ?

L’autre info est aux Etats-Unis ce matin…

Sud-Ouest reprend un article paru sur le site The Conversation. Un article de Ranjana Mehta, une chercheuse de la Texas A&M University. Si on a vu naître en France la nuit debout, je vous propose l’école debout !

C’est à dire ?

Une école où les mômes apprennent debout. Alors on sait depuis longtemps qu’il existe un lien entre l’inactivité et les problèmes de santé mais ce lien est toujours mesuré sur les adultes. Pourtant, les enfants aussi doivent bouger. Et si la solution, c’était des bureaux surélevés, devant lesquels les élèves peuvent s'asseoir sur un tabouret ou rester debout ?

Mais c’est mieux de travailler debout ?

Oui. D’abord parce que ces  "bureaux debout" permettent de brûler des calories et donc de lutter contre l’obésité croissante des enfants. Les mômes brûlent entre 15 et 25 % de calories supplémentaires dans les classes équipées de ces bureaux. Ensuite, ces bureaux favorisent une meilleure écoute, un comportement plus studieux. Les chercheurs du Texas A&M Ergonomics Center ont mené des tests qui leur permettent d’affirmer que quand les enfants se déplacent dans la classe, leur attention et leur concentration sont stimulées. Une étude menée pendant une année scolaire sur près de 300 enfants américains répartis dans des classes correspondant au CE1, CE2 et CM1, montre que les enfants bénéficiant de bureaux debout ont un niveau d'attention plus élevée de 12 % que ceux qui sont assis. Même s’il est vrai que c’est aussi lié à la façon dont les élèves sont installés dans la salle et à la manière dont le prof les stimule. Une autre étude menée sur 34 élèves de seconde, a permis de montrer une amélioration significative des fonctions exécutives ; leur temps de réaction, leur capacité à maîtriser la prise de parole, leur attention, leur mémoire et leur agilité mentale progressent quand ils travaillent debout. Il y a aussi une amélioration des capacités de leur mémoire de travail. La mémoire de travail, c’est celle qui nous permet de maintenir des informations pendant une période de plusieurs secondes. Bref, tout indique qu’on apprend et qu’on comprend mieux, quand on est debout. Le philosophe Alain l’écrivait déjà dans "Les Aventures du coeur" : "La vie est un travail qu'il faut faire debout" . Debout Fabienne !

Vous êtes à nouveau en ligne