Interdit aux enfants!

Une quarantaine d'hôtels allemands n'acceptent pas les enfants et cela pour garantir la tranquillité de leurs clients. En fouillant un peu on découvre qu'il y a en fait près de 700 hôtels dans le monde qui sont "interdits aux enfants", une majorité se trouvant aux Baléares. Cela ne plaît évidemment pas à tout le monde mais pour le moment aucune procédure n'aurait été engagée en Allemagne.

L’autre info est en Allemagne ce matin…

Nos politiques nous vantent souvent les vertus du fameux modèle allemand. Slate m’a fait découvrir une spécificité allemande dont je n’avais jamais entendu parler…

C’est à dire ?

L’existence en Allemagne d’une quarantaine d’hôtels strictement interdits aux enfants… Même si ça peut sembler étrange, voire très politiquement incorrect, il y a apparemment un certain nombre d’Allemands qui n’ont pas envie de partager leurs vacances avec des mômes. En fait, il faut prendre en compte ici un particularisme allemand qui n’est pas forcément une qualité : le nombre de couples sans enfants est bien plus important en Allemagne qu’en France, puisque l’Allemagne a le taux de natalité le plus bas d’Europe : 1,47 enfant par femme en 2014. C’est probablement l’une des raisons qui expliquent ce concept -quand même étonnant- d’hôtel sans enfant.  Évidemment, vous vous doutez bien que que tout le monde en Allemagne n’apprécie pas vraiment. L’Agence allemande anti-discrimination considère même ce type d’hôtel comme "problématique". Mais il semble bien que pour l’instant aucune poursuite judiciaire visant un de ces établissements interdits aux enfants n’ait été relevée par la presse allemande.


Et ça existe ailleurs qu’en Allemagne ?

D’après un site évidemment allemand, nommé carrément "Urlaub Ohne Kinder" ("Vacances sans Enfants"), il existerait 682 hôtels sans enfants dans le monde à ce jour ! Il y en aurait même trois en France... mais il y en a surtout une tripotée aux Baléares ! J’en ai compté quasiment une centaine là-bas ! Il y en a aussi beaucoup en Grèce et aux Canaries. Alors je comprends les envies des célibataires en chasse, et des couples en pleine lune de miel, qui souhaitent passer des vacances tranquilles, sans enfants qui beuglent à 6 heures du matin, ou qui arrosent leurs serviettes au bord de la piscine... En même temps, je crois bien que je préfère des enfants, même très mal élevés, à des touristes allemands en short et en chaussettes dans leurs Birkenstock. Pourvu que monsieur Nikolaus Meyer-Landrut, l’ambassadeur d'Allemagne en France n’écoute pas France Info...

Vous êtes à nouveau en ligne