Inconnu à cette adresse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les adresses des courriers suisses que les machines ne reconnaissent pas sont scannées, chiffrées et envoyées au... Vietnam ! Cela concernerait quotidiennement plusieurs centaines de milliers de lettres. Les employés de Swiss Post Solutions basés au Vietnam comparent les mauvaises adresses avec la liste des adresses de La Poste et ajoutent un code lisible par la machine de tri en Suisse.

L’autre info est au Vietnam ce matin…

Oui en raison d’une information venue de sites suisses. Il s’agit du sort qui est réservé au courrier du centre de tri de Zurich-Mülligen. Précisément aux lettres qui portent une adresse mal libellée…

Que leur arrive-t-il à ces lettres ?

Les adresses que les machines ne reconnaissent pas sont scannées, chiffrées et envoyées au Vietnam. Et cela concernerait quotidiennement plusieurs centaines de milliers de lettres. Il s’agit d’un projet pilote testé durant 5 semaines. Et la Poste décidera cet automne si ce changement est introduit au niveau national. En fait c’est une filiale nommée Swiss Post Solutions qui est responsable du traitement au Vietnam.

Mais ils font quoi leurs employés au Vietnam ?

Les employés de Swiss Post Solutions basés au Vietnam sont environ 1200 et ils comparent les mauvaises adresses avec la liste des adresses de La Poste et ajoutent un code lisible par la machine de tri. Ce codage réalisé au Vietnam soulagerait le postier suisse du travail de tri. Donc pour améliorer la rapidité de traitement des adresses mal écrites toute la poste suisse passera peut-être bientôt par le Vietnam… Un gain de temps, et aussi d’argent mais aussi la perte de cent emplois dont la Poste assure qu’il s’agira de "départs naturels" et pas de licenciements. Autant vous dire que cette affirmation laisse le porte-parole de Syndicom, le syndicat ouvrier suisse, dubitatif. Outre les qu’il trouve étrange de trier les adresses au Vietnam, il s’inquiète pour la sécurité des données qui vont faire l’aller-retour Suisse Vietnam… Je ne suis pas expert, mais ces adresses Suisse illisibles traitées, vérifiées et corrigées au Vietnam ça me rappelle ces histoires vraies dans lesquelles une lettre qui doit aller d’un pâté de maison à un autre d’une même ville fait le tour du monde et arrive à destination vingt ans après… En tous cas, si on voulait tuer le courrier écrit pour favoriser les sms, les mails ou les réseaux sociaux, on n’agirait pas autrement. C’est dommage… Il n’y aura jamais rien de mieux que d’écrire ou de recevoir une lettre écrite à la main qui arrive à destination malgré une adresse erronée.