Fatale Traction

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il y a 60 ans, en 1956, son grand père avait acheté une Traction Avant. C'était la voiture de son enfance, de ses vacances dans le Jura. Puis le grand-père l'avait revendue. Après qu'elle ait sommeillé pendant 40 ans dans un hanger, le petit-garçon devenu grand a retrouvé la Traction, en surfant sur le Web. Il l'a achetée et remise en état et elle fonctionne parfaitement, 60 ans après...

L’autre info est en Meurthe et Moselle ce matin…


C’est une sorte de miracle que je vais vous conter. L’histoire se déroule à Foug. Et c’est l’Est Républicain qui la relate. Il est question d’une automobile retrouvée…

C’est à dire ?

Bruno Lavigne a retrouvé la voiture de son grand père, soixante ans après que celui ci l’ait vendue. En fait, en 1956, son grand-père, Louis décide de changer sa Rosalie de 1938 contre une superbe traction avant flambant neuve, noire, une 11 B. Elle lui est livrée précisément le 5 mai 1956. Bruno raconte que c’est cette voiture familiale qui les conduisait sa soeur, sa tante et lui en vacances dans le Jura. C’est par manque de place à Nancy, que son grand-père  fini par laisser la traction au garagiste des Rousses, une commune du Jura. Puis le grand père de Bruno finit par revendre la Traction avant qui connaît alors plusieurs propriétaires successifs. Elle finit sa route chez un transporteur dans la région Rhône Alpes ou elle va rester pendant de longues années…

Et comment a-t-il retrouvé la voiture de son grand père ?

Sur le Web, forcément. En surfant. Il est tombé sur elle. Elle avait passé 40 ans, parfaitement au sec dans un hangar. Il l’a donc rachetée, il y a quelques mois puis l’a confiée à un spécialiste des vieilles voitures qui l’a révisée, lui a changé le réservoir, a remplacé l’ allumage, les bougies,  les vis platinées… Des broutilles quoi… Depuis elle démarre au quart de tour, c’est toujours ce que disent tous ceux qui roulent dans une vieille caisse !  Même s’il paraît qu’elle broute un peu. Elle atteint la vitesse tout à fait honorable de 110 km/h. Elle a même passé avec succès le contrôle technique.  Du coup, chers auditeurs, si vous êtes en Lorraine et que vous croisez une traction avant noire sur vos routes, c’est elle ! J’aime que Bruno ait retrouvé la voiture dans laquelle il roulait quand il était petit garçon. C’est comme si elle l’avait attendu pendant toutes ces années dans son hangar… Alors bien sûr ce n’est pas une première main, c’est une occasion qui a connu plusieurs propriétaires… Au fait Fabienne, savez-vous ce qu’on appelle "voiture d’occasion"  ? "Une voiture dont toutes les pièces font du bruit sauf le klaxon". C’est trop bien pour être de moi, c’est du Pierre Dac…

Vous êtes à nouveau en ligne