Question de choix. Plus de quatre millions de consommateurs sur Yuka, l'appli qui décrypte les produits alimentaires

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les consommateurs réclament plus de transparence. Quatre millions d'entre eux ont téléchargé une application, Yuka, qui permet de savoir si ce qu'ils achètent est de qualité. Un succès qui en dit long. 

L’enseigne Monoprix, comme avant elle, Carrefour ou Système U, vient d’annoncer qu’elle allait communiquer toutes les informations de ses produits alimentaires à une association citoyenne dont le succès dépasse les espérances.

Le phénomène était inattendu

Plus de quatre millions de consommateurs français ont téléchargé l’application Yuka qui permet de savoir si le produit alimentaire qu’ils veulent acheter est bon, si il a trop de sucres, trop de gras, s’il contient des additifs. Avec Yuka, très simplement, avec son téléphone portable, on peut avoir accès à 547 000 produits. Les données viennent de la base ouverte à tous, Open Food Facts, dont on peut aussi télécharger l’application, qui se décline aujourd'hui en 50 langues.  

Des milliers de contributeurs bénévoles

Ils sont des milliers de consommateurs à alimenter la base bénévolement et à s'occuper des traductions. Depuis peu, les distributeurs participent à Open Food Facts. L’enseigne Monoprix vient d’annoncer qu’elle allait communiquer toutes les informations relatives à ses produits de marque distributeur : ingrédients, allergènes, composition nutritionnelle. Système U, Carrefour et Fleury Michon ont déjà pris cet engagement. Dans quelques semaines, Open Food Facts proposera une application réservée aux cosmétiques