Question de choix. Collecter et recycler nos vieux téléphones mobiles

Les appareils électriques et électroniques dont on ne se sert plus peuvent avoir une nouvelle vie, à condition de les confier à un organisme agréé.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les appareils électriques et électroniques dont on ne se sert plus peuvent être collectés et être confiés à un organisme agréé. Eco-systèmes propose aux festivaliers de Solidays ce week-end à Paris, une grande collecte solidaire de téléphones mobiles.

Eco-systèmes organise régulièrement des opérations solidaires

Cet organisme collecte notamment les téléphones mobiles dont on ne se sert plus. Vous vous en doutez, mais vous avez mis votre mouchoir, ou même une pile de mouchoirs dessus : des trésors gisent au fond de vos tiroirs. Et au cœur de ce que vous avez mis au rebut : de l’or !

Par exemple, vous avez peut-être un ou plusieurs téléphones portables qui ne demandent plus qu’une chose, car vous ne les utiliserez plus : être remis en état ou être recyclés.

Un ancien téléphone contient des matières qu’il est essentiel de recycler

Les téléphones confiés à Eco-Systèmes sont soit remis en état par une structure d’Emmaüs qui va commencer par en effacer toutes les données, soit recycler pour en récupérer les matières nobles. Dans une tonne de carte électronique, on extrait environ un Kg d’or et 5 Kg d’argent ; Chaque téléphone recyclé évite l'extraction de nouvelles matières.

D’ailleurs, capter les gisements d’appareils inutilisés est une des priorités énoncées dans la Feuille de Route Économie Circulaire. Un téléphone est utilisé en moyenne 18 mois, et 88% d'entre eux fonctionnent encore lorsqu’ils sont renouvelés.
11 à 30 millions de vieux téléphones dormiraient au fond des placards et des tiroirs français. Eco-sytèmes lance un appel pour qu’ils soient libérés

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne