Produire et consommer son électricité

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'énergie solaire devient l'énergie la moins chère du monde. Mais elle est intermittente. Un petit boîtier, qui gère tous les appareils de la maison, permet de bénéficier de l'énergie solaire de ses panneaux photovoltaïque à tout moment, et de s'affranchir des batteries.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Et si nous profitions de l’été pour nous pencher sur notre électricité. Les panneaux photovoltaiques ont fait de gros progrès, et l’énergie que l’on produit, qui porte ce joli nom d’énergie potagère, devient très intéressante finacièrement. Un kilowattheure produit sur place va couter 10centimes, alors celui que l’on achète est facturé 16 centimes.

On peut être 100% autonome mais cela nécessite l’achat de batteries, très onéreuses, qui font bondir le prix du kilowattheure.

La tendance est de produire sa propre énergie, mais de rester couplé au réseau pour les journées sans soleil, ou la nuit car si l’énergie solaire devient l’énergie la moins chère du monde, elle a aussi un gros défaut : elle est intermittente.

Avec le développement de l’intelligence artificielle, des solutions arrivent sur le marché. Des petits boitiers qui font se charger les appareils de la maison quand il y a du soleil. On peut par exemple chauffer l’eau d’un cumulus avec l’énergie solaire . Et si les lave linge et lave vaisselle utilisaient cette eau chaude, , ils consommeraient trois fois moins d’électricité.

Mais il y a encore mieux : les congélateurs et les frigos. On peut faire descendre leur température pendant la journée avec l'énergie solaire, et les couper la nuit, sans mettre en danger les aliments.

Si vous installez des panneaux photovoltaïques, vous devenez producteur d’énergie verte, vous pouvez consommer cette électricité auto-produite, mais vous pouvez aussi la revendre à EDF si vous êtes raccordé au réseau.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne